3 on 3 NHL Arcade

3 on 3 NHL Arcade

2 38

Le hockey sur glace m’a toujours fasciné. Peut-être parce que je suis incapable de situer le palet pendant un match, peut-être à cause du caractère hautement improbable de la discipline (des mecs en armure qui se battent pour taper dans un galet avec des bâtons sur un lac gelé, sérieusement ?) ou peut-être tout simplement pour le rêve de gosse que représente la combinaison bagarre + patin à glace, toujours est-il que ça fait des années que je cherche un jeu vidéo capable de retranscrire l’essence de ce sport : le grand n’importe quoi.

J’entends déjà les intégristes de la crosse et de la mise en échec se plaindre du traitement réservé à leur sport fétiche, et ils n’ont pas tort vu que le hockey est un sport noble, tout à la fois technique, tactique et physique (où « l’équipe, qui comprend un gardien de but et cinq joueurs de champ, se déplace en patins à glace et manipule la rondelle ». Ce n’est pas moi qui le dit !). Seulement voilà, comme beaucoup de monde je pense, ma connaissance du hockey est d’avantage influencée par l’image de la discipline véhiculée par les médias de divertissement que par la réalité du terrain. Et oui soyons honnêtes, quand on me parle hockey sur glace je pense directement The Mighty Ducks et pas Stanley Cup ! Autre influence majeure classée sous le label « hockey » dans ma mémoire, Blades of Steel est le jeu qui a figé pour toujours ma conception du jeu de hockey.

Balls of Steel

Ce jeu de Konami a réussi l’exploit de me marquer à vie alors que j’ai dû y jouer en tout et pour tout deux fois. Sorti en arcade en 1987 et adapté sur NES en 1988, c’est la version Gameboy parue en 1991 qui a eu les honneurs de mon auguste attention. Outre la partie purement sportive, ce sont les bastons qui avaient retenu mon attention à l’époque. En effet, dans certaines conditions (deux joueurs qui se rentrent dedans trois fois de suite d’après Wikikipédia) le jeu de sport laisse sa place à un jeu de baston vue de côté à l’ancienne. Le perdant de ce combat se voit exclure temporairement du terrain, ce qui, en plus d’être contraire à l’éthique et à l’esprit du sport, est ultra jouissif. Pour la petite histoire, ne pas avoir réussi à mettre la main sur un exemplaire de ce jeu est un de mes plus gros regrets de gamer ! Pour ceux qui, comme moi, sont nostalgiques de ce titre, j’ai découvert en préparant cet article qu’il est sorti sur la Console Virtuelle de la Wii en 2007 (et ils m’ont pas prévenu, les cons !).

blades_of_steel.png

Mais trêve de nostalgie, j’ai fini par trouver un jeu répondant à mes attentes, et ce jeu c’est 3 on 3 NHL Arcade d’EA Sports.

NBA Jam on ice

Bon ben, tout est dans le titre, pas la peine que j’aille plus loin. Si ? Ok, mais c’est bien parce que c’est vous. En fait, on aura du mal à faire plus explicite que le titre choisi par les développeurs d’EA Canada (évidemment, qui d’autres que des Canadiens pour un jeu de Hockey ?) :

  • 3 on 3 d’abord, comme le nombre de joueurs de champ face à face sur la glace. Les joueurs sont séparés en trois catégories : Fast (rapides (sans déconner !) mais faciles à mettre en échec), Strong (l’inverse) et All-Around (Super moit’-moit’), et vous composez votre équipe comme bon vous semble.
  • NHL ensuite, comme dans National Hockey League, pas comme dans Naturiste Heureux Lyonnais, car le jeu possède bien la licence officielle du championnat Nord Américain. Mais attention, il n’est pas question de franchises, de stades et de mascottes ici. A la place, vous aurez le choix entre 40 joueurs pro issus des différentes teams de la NHL.
  • Le Arcade n’est pas là pour décorer non plus. Prenez la vitesse du sport d’origine, ajoutez des contrôles ultra simples et dopez le résultat avec des power ups à la Mario Kart : BOUM §§§ Au nombre de 8, ces power ups permettent de pimenter la partie : peau de banane, tir éclair, mini goal, etc, injectent une grosse dose de fun dans le gameplay. D’ailleurs, ces bonus s’obtiennent de la seule vraie manière d’obtenir un bonus : en mettant en échec ses adversaires (i.e. en leur défonçant la mouille). Comme bien sûr il n’y a pas d’arbitre, le patinoire se transforme vite en champ de bataille : this is SPARTINOIRE <3

Du côté des modes de jeu, c’est une nouvelle fois la simplicité qui prime. Un mode local, jouable à 4 et paramétrable à volonté (niveau de l’IA, vitesse du jeu, avec ou sans power ups, score à atteindre pour gagner), auquel on ajoute un mode live jouable de 2 à 6 joueurs (match classé, custom, ou face à un ami), et pis c’est tout ! Franchement, un mode championnat ou un petit tournoi n’aurait pas été de trop pour booster l’intérêt d’une partie solo un peu cheap. Vous l’aurez compris, 3 on 3 s’apprécie vraiment en multi, avec des potes dans le canapé et de la mauvaise foi en stock. A défaut, les serveurs sont encore bien garnis malgré la sortie du jeu en 2009 et trouver une partie est quasi instantané.

Si vous avez déjà jeté un œil aux screens ci-dessous bande de petits coquinous, vous aurez sans doute remarqué que les graphismes sont loin d’être ce qui se fait de mieux sur le marché, avec une mention spéciale pour les visages des joueurs qu’on dirait tout droit sortis de Goldeneye (l’original hein). Toutefois, à défaut d’être flatteur pour la rétine, c’est super efficace. Le jeu est ultra punchy et d’une fluidité à toute épreuve, ce qui est ma foi l’essentiel pour ce genre de titre. J’apprécie aussi beaucoup les bruitages des menus réalisés entièrement à la bouche :D. Cet exemple illustre parfaitement l’optique d’un titre, fun et sans complexes, qui semble d’avantage être un gros délire des développeurs (qui ont bossé sur la très sérieuse série NHL 20xx d’EA Sports par ailleurs) plutôt qu’un jeu complet.

Le jeu en vaut-il la rondelle ? :rires:

C’est vrai que ce 3 on 3 NHL Arcade ressemble à un mode bonus de la série officielle des jeux NHL, c’est vrai aussi que le prix (800 MS Points, environ 9€) qu’en demandait EA à sa sortie était sûrement exagéré pour tout ceux qui n’ont pas deux ou trois potes sous la main en permanence, seulement maintenant pour 400 MS Points il n’y a plus aucune raison de résister ! C’est typiquement le genre de jeu pas prise de tête qu’on ressort régulièrement pour une petite partie, et qui ne se démodera jamais. Décidément, je n’arriverai pas à faire plus clair que ça : 3 on 3 NHL Arcade c’est NBA Jam on ice !

Tant que j’y suis, jusqu’à hier il était à vous pour 200 misérables MS Points grâce aux soldes EA, U mad ? :trollface:. Et vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant :p

Success Addicts

J’inaugure un petit paragraphe qui pourrait peut-être se généraliser à l’avenir si il y a de la demande. Ces quelques lignes sont spécialement dédicacées à nos amis les chasseurs de succès, ou trophy hunters, voire même trophy whores ou autres personnes souhaitant « enlarge your gamercard », big up ! Pour ces énergumènes donc, je précise que les 200 points de succès de ce NHL Arcade sont très simples et très rapides à décrocher. Pour vous faire une idée, le succès qui m’a donné le plus de fil à retordre est celui qui nécessite de jouer une partie en ligne en étant accompagné de 2 invités, vu que j’ai dû utiliser la platine de DJ Hero comme 3è manette :p

Le jeu est disponible sur XBLA et PSN, ce test a été réalisé sur la console de Migrosoft.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire