5 conseils pour booster l’audience de son blog #2

2

Ses 5 premiers conseils t’ont permis de transformer ton petit blog en une entreprise florissante mais tu voudrais rajouter de la coke et des putes de luxe sur le gâteau de la réussite ? Ça tombe bien, le Professeur Gougueulè-Thonammi est de retour pour t’aider à passer la vitesse supérieure mon jeune ami !

Avant tout fougueux blogueur, assure toi que tu te rappelles bien de la leçon précédente du Professeur que tu peux retrouver ici, et , ou encore *. Et attention, avant de t’aventurer plus en avant dans le monde merveilleux du succès tu dois être conscient que ta vie va changer après la lecture de ses sages conseils ! Es-tu certain d’être prêt ? Alors allons-y :

1 – Ta communauté tu micromanageras

Avant de pouvoir se payer le luxe d’être un blogueur hautain et blasé assailli par des hordes de jeunes femmes réclamant à corps et à cris un autographe, un baiser ou un enfant, il te faudra passer par l’étape « Je suis aux petits soins pour mes lecteurs ». Pour cela, sois à l’affût et saisis la moindre chance de trouver ce qui fait vibrer chacun de tes lecteurs individuellement. Par exemple, avec un pseudo comme Pêchou38 il y a de grandes chances qu’un article relatif à l’art ancestral de la capture du poisson fidélise durablement ce lecteur. Attention toutefois aux fausses pistes ! Ainsi, xX-LéaGothika-Xx ne sera peut-être pas séduite par un article sur l’architecture religieuse du XIIè siècle ! Cette technique sert donc à fidéliser les lecteurs, mais elle permet également d’en rapporter de nouveaux. D’une part, un lecteur qui se sent considéré sur ton blog aura tendance à en parler autour de lui (pub gratuite !) et si tu as la chance qu’il soit un leader d’opinion (ou le beau gosse de la 4è B du Lycée Saint-Marcellin) il ramènera à coup sûr sa tribu dans ta home sweet home virtuelle ! D’autre part, elle te permet de gagner des parts de marché sur des secteurs où tu manques de visibilité. Pour illustrer cette idée on peut imaginer que tu consacres un billet aux exploits de Raoul, dresseur de poules autodidacte, ou à ta cousine Yolande, championne régionale de lancer de cartouches d’imprimante, et Twingo te voilà avec un lecteur supplémentaire ! N’oublies pas : gagner un lecteur quand on en a cinquante, c’est 2% de croissance d’un seul coup !

2 – Dire oui tu apprendras

Positive attitude ! Oui, Jean-Pierre Raffarin et Lorie ont tout compris au métier de blogueur. Dire oui, oui et encore oui, voilà un des secrets pour tirer son épingle du jeu. Ça réussit à Jim Carrey dans Yes Man (tiré d’une histoire vraie) et ça te réussira aussi. On te propose de relayer une campagne sur la sortie du dernier album de la cousine de la sœur du petit-fils du boucher de Carlos, say yes ! On t’invite à l’avant-première du dernier saucisson à la mode, dice que si ! On te demande de relayer la tentative de buzz du nouveau tampax profilé par les designers d’Ariane Espace, sagen ja ! Tu es sceptique quant à l’intérêt de cette méthode ? Primo, tu n’as pas retenu la première leçon, et secondo : DIS OUI !

3 – Les trolls tu appâteras

Produire des textes de qualité est trop coûteux en temps, en énergie et en talent comme nous l’avons déjà vu. Attirer des lecteurs de qualité et capables d’animer intelligemment la section commentaires de ton petit coin de Toile aussi,  alors vise l’efficacité : rameute des trolls. Le troll a de nombreux avantages : il ne lit pas vraiment tes articles, tu peux donc baisser leur qualité sans crainte, il auto-entretient la discussion, donc pas besoin de t’investir, et il attire ses congénères plus sûrement qu’une charogne attire les vautours ce qui te garantit un joli pic de fréquentation. Tous les sujets sont potentiellement propices aux trolls, cependant, certains sont plus porteurs que d’autres et je te conseille notamment en ce moment « le PSN c’est de la merde, vive la Xbox », « Laurent Blanc n’est pas raciste » et « Obama isn’t even American goddammit » (pour soigner tes stats à l’international).

4 – Tes amis et ta famille tu prostitueras

Comme toute épidémie qui se respecte, ta renommée a besoin d’un bon patient zéro pour se propager. Tant qu’à faire choisis en plusieurs, et qui plus est choisis les déjà acquis à ta cause. Oui, tu m’as compris : opte pour tes proches. Demande leur de devenir fan de ta page facebook, de te suivre sur twitter, de s’abonner à ton flux RSS, et de répandre la bonne parole par tous les moyens mis à leur disposition par la providence (et la technologie). N’ait pas peur d’insister et de les spammer pour qu’ils fassent leur part du boulot, après tout si ils tiennent à toi ils devraient se réjouir de te rendre service ! Inculque leur ta nouvelle doctrine : LCPR comme Like Commente Partage Retweet.

5 – Entièrement confiance tu me feras

Pour accélérer le processus, envoie PIMP au 81212 et j’activerai mes contacts chez les Sages de l’Internet (aka the Elders of the Internet en VO**) rien que pour toi ! 3 € + prix du sms, 250 sms minimum, le premier envoi vous engage à un abonnement quotidien d’un coût de 1352 € reconductible tacitement, en cas de non paiement des sommes dues nos associés yougoslaves viendront récolter les organes de vos enfants en remboursement.

 

* You know what I did there !

** Un choco BN au premier à trouver d’où vient la référence. Sans googler bande de petits malins !

2 COMMENTAIRES

  1. En lisant ces conseils (bien évidemment excellents), je ne peut m’empêcher de t’imaginer dans un petit costume de mafieux italien, avec les lunettes noires, la chaine en or et 2 babes en train de laver ta BM noire…
    Et rien que pour ça, tu m’fais kiffer!!! :p

Laisser un commentaire