Maltraitance dans l’Oise ?

31 chevaux ont été saisis dans l’Oise le 26 janvier….
Raison invoquée : la « maltraitance ». Je ne suis pas en mesure de savoir si c’est vraiment le cas, jusqu’à preuve du contraire une enquête est en cours. Cependant des choses me chagrinent dans cette histoire…

31 chevaux ont été saisis dans l’Oise le 26 janvier….
Raison invoquée : la « maltraitance ». Je ne suis pas en mesure de savoir si c’est vraiment le cas, jusqu’à preuve du contraire une enquête est en cours. Cependant des choses me chagrinent dans cette histoire…

31 chevaux ont été saisis par les gendarmes de Compiègne. Ils auraient subit des maltraitances de la part de leur propriétaire.

Comme vous le voyez, j’utilise la forme conditionnelle pour en parler. En effet, je ne suis pas habilitée à dire si ces chevaux étaient vraiment maltraités.
Je vous avoue que ce qui m’agace particulièrement dans ce genre d’histoire c’est la façon dont la population a tendance à croire ou penser que les gens sont coupables automatiquement parce qu’ils sont montrés du doigt.
Or, dans notre pays démocratique qu’est la France, chacun à droit à la présomption d’innocence.

Ça veut dire quoi « présomption d’innocence » ?

En regardant le reportage, comme toute personne intéressée par le bien être des animaux, la première chose que je me suis dite c’est que ces chevaux ne sont pas si mal… Certains sont même particulièrement gros…
Les clôtures sont en bon état, il y a des abris sur le terrain, certains chevaux sont couverts…
Les images « choquantes » pour moi sont plutôt le poney attaché trop long au van qui se débat parce qu’il s’est coincé la patte et les gendarmes qui usent de force pour mettre les chevaux dans les camions…

Après avoir vu ces images, j’ai donc cherché des infos complémentaires sur internet…
Je me suis demandée si d’autres personnes avaient éprouvé la même chose que moi.

Je suis tombée nez à nez avec des messages particulièrement critiques contre la propriétaire, trouvant inadmissible de laisser les chevaux dans un tel état… Mais j’ai aussi trouvé tout l’inverse avec des gens ne comprenant pas, comme moi en fin de compte, pourquoi tant de battage médiatique autour de cette histoire. Bizarrement c’est les gens qui côtoient les chevaux souvent (cavaliers ou passionnés sur les forums de discussion équestre) qui sont les moins « choqués » et qui ne s’en prennent pas ouvertement à la propriétaire…

En fin de compte je ne comprend pas… comme beaucoup d’autres cavaliers…

Je ne voit pas pourquoi cette propriétaire en particulier fait couler autant d’encre. Elle est peut être responsable de maltraitance, mais le reportage télévisé ou les articles de presse ne nous donnent en aucun cas la certitude de cela…

En résumé, ce n’est pas parce que vous êtes soupçonnés de quelque chose que vous l’avez obligatoirement fait. Et vous avez le droit de vous défendre pour prouver que ce que vous dites est la vérité. C’est ensuite à la justice de dire si elle peut vous considérer coupable ou pas… Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Cheval maigre = cheval maltraité ?

Quel élevage n’a jamais eu à un moment donné des chevaux maigres ou blessés…?
Quel élevage a 1ha par cheval ?
Quel élevage n’a pas de chevaux avec de la boue ?

Je le redis, ce n’est pas le fait que cette dame soit en tort ou pas qui me chagrine, c’est plutôt l’emballement des gens qui se disent amis des animaux et qui critiquent de manière très virulente cette dame qui n’est « peut-être » pas telle qu’ils le croient (en se référant seulement à des images).

Ça me fait penser à une histoire, lue dans un mensuel en ligne « E-kilibre » de l’association Équitable Corse.

Une personne ayant vu un cheval très maigre dans un champ a prévenu l’association Équitable Corse (qui lutte entre autre contre la maltraitance envers les chevaux).
Deux adhérentes se sont alors rendue sur les lieux et on constaté que le cheval était très maigre. Elles sont ensuite allées voir le propriétaire pour avoir des informations sur le cheval… Ce cheval était très âgé (proche de 40 ans) et forcément à cet âge c’est plus compliqué de l’avoir beau et gras… Il est d’ailleurs suivi par un vétérinaire.
Grâce au travail de ces bénévoles, tout est rentré dans l’ordre rapidement. Il n’y a pas eu de poursuites à l’encontre du propriétaire, ni de saisie.

Pour en revenir à l’affaire, attendons sereinement d’avoir plus d’informations… Surtout que les derniers éléments publiés parleraient plutôt de problèmes fiscaux (pas de déclaration de revenus) plus que de problème de maltraitance…

Par ailleurs, comme c’est le sujet à la mode du moment (dans le monde des médias ils aiment bien faire des sujets en chaîne), une saisie de chevaux s’est faite hier, en Dordogne. Là encore, même si l’urgence semble plus réelle, ne concluons pas trop rapidement à la négligence…

Des liens :