Assassination Classroom

Bonjour et bienvenue dans Parole de Flo ! Aujourd’hui, non pas un test de jeu mais un manga qui m’a beaucoup plu et que j’ai terminé (pour mon plus grand regret) en version anime . Il se nomme Assassination Classroom ! Créé par Yusei Matsui, il est diffusé sur Netflix en anime et il existe 19 tomes en manga à ce jour (le vingtième est annoncé par la FNAC pour le 4 mai).

Petit pitch du manga : un jour de rentrée scolaire, la lune est détruite à 70%. Dans le collège de Kunigaoka, un nouveau professeur arrive dans la classe E-3, pire classe du collège. Il se présente comme le monstre ayant abimé la lune et il annonce à ses nouveaux élèves qu’ils doivent le tuer avant mars sinon il fera exploser la Terre. Ils devront donc réussir à le tuer avant la fin de l’année scolaire.

Tous les personnages sont importants, donc je ne vais pas pouvoir présenter tout le monde, mais je vais au moins décrire Koro-sensei. Pour ceux qui ne connaissent pas ce manga, Koro-sensei est le professeur de la classe E-3, celui qui a détruit la lune à 70%. C’est un poulpe jaune tentaculaire  devenu professeur pour un an avant de détruire la Terre si on ne l’arrête pas. Mais il a décidé d’enseigner à ses élèves afin qu’ils soient capable de le tuer. Il est quasiment impossible à tuer : il peut se déplacer à mach 20, il a un odorat extrêmement développé, il peut se protéger de diverses manières, etc. Il a, cela-dit, une trentaine de faiblesses dont les élèves pourront tenter de profiter, mais pas que ! Beaucoup d’assassins veulent le tuer. Pourquoi ? Est-ce que j’ai dit que si on le tuait, on gagnait 10 milliards de yens (74 121 519.25 euros en tout) ? Malgré tout ces points, c’est un professeur extrêmement attachant et bien sympathique !

De multiples émotions

Ce manga m’a plu car il est varié au niveau des émotions ressenties. Parfois j’ai pleuré, j’ai rigolé, j’étais surprise. De plus, aucun des personnages n’est laissé de côté. Il y a en tout 28 élèves, et chacun d’eux à une personnalité unique et reconnaissable. Les personnages secondaires sont également soignés, même la mascotte, nommée Kunudon !

D’ailleurs mes parents ont commencé la série, je dis bien « commencé » car à ce jour, ils ont regardé 16 épisodes sur 47. Allez je vous laisse, j’ai un boss à terminer !