Avant-première Halo Reach

1

Jeudi dernier nous avons été invités par Microsoft à venir découvrir le titre évènement de Bungie en avant-première.

Jeudi 15 Avril 2552; 20:00 GMT; Paris, France.

La convocation est claire, on nous attend au QG et aujourd’hui les choses sérieuses commencent. Tout était pourtant si calme depuis la dernière mission, je commençais à penser que les Covenants allaient rester définitivement dans leur trou cette fois-ci… Mais non, branle-bas de combat, tout le monde sur le pont, on repart au front et on n’y va pas pour beurrer les sandwichs!

Une guerre ça se prépare

La mission aura lieu fin Octobre, ça nous laisse le temps de nous préparer et c’est justement pour ça qu’on nous a fait venir. Ce soir on teste le nouveau simulateur de combat, Xbox360 ça s’appelle. Ça va nous permettre de découvrir le terrain et de nous dérouiller un peu après les vacances. Un soldat en temps de paix, ça s’empâte, et on a plutôt intérêt à être affuté quand on va débarquer sur Reach parce qu’on n’y va pas pour acheter du terrain!

Alors, quoi de neuf?

C’est beau, on s’y croirait, les planqués de l’informatique ont bien bossé depuis la dernière fois ça saute aux yeux! Faut dire que Halo 3 a déjà presque 3 ans; y’a bien eu une autre version entre temps mais j’étais en stage de point de croix avec mon DIF alors je peux pas comparer. Les gars ayant déjà participé à la dernière campagne ne seront pas dépaysés, on retrouve le style, les armes, les véhicules et le gameplay qui nous ont accompagnés lors de nos précédentes batailles. On nous réserve forcément quelques surprises mais rien à l’horizon dans le peu temps qui nous était imparti. Pour se dégourdir un peu on s’est affronté entre nous, un mode multi ça s’appelle il parait, et je peux vous dire que certains n’étaient pas là pour faire des châteaux de sable.

Un diner presque parfait

En entrée, personnalisation des avatars avec choix des pièces d’armure, des couleurs et des insignes. Le moins qu’on puisse dire c’est que les bleus ont des goûts de chiottes! Regardez moi ces gusses en fuchsia et en vert fluo, ils vont bien se marrer les E.T. en voyant débarquer le carnaval de Dunkerque! Au moins, y’a du choix et on pourra se différencier les uns des autres, m’enfin…

En plat de résistance, le mode Stockpile : un mix entre un capture the flag et un king of the hill où deux équipes cherchent à capturer des points de contrôle. Et là j’en ai pris plein la cantine! Les Covenants en face c’étaient pas des enfants de cœur et ils étaient pas là pour poser du parquet les gamins! Faut dire que, pad en mains, j’ai plus l’entraînement de mes débuts non plus. Bref, on a pris une volée sans que je comprenne vraiment ce qu’il m’arrivait. Visiblement en tout cas ici plus on gagne, plus on gagne, via des classes et des équipements qui se débloquent en cours de partie au fil des points marqués. En gros c’est pas pour les fillettes, on est pas là pour dégivrer le freezer.

En dessert, Oreo et Ben&Jerry’s : true story.

Mais…mais…quoi??

En résumé, Halo Reach s’annonce comme une franche réussite technique mais il faudra attendre encore un peu avant de se faire un avis sur le fond. On en saura déjà plus avec l’ouverture de la beta multi dès le 3 mai prochain mais personnellement j’attends avec impatience de pouvoir tâter le mode solo pour me faire une vraie idée sur la bête.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire