Back in Azeroth

1

Je pensais ne revenir à wow que pour la sortie de Cataclysm, la future extension. Mais bizarrement, l’envie est revenue bien plus tôt que prévu. Le résultat ? Je foule à nouveau la terre d’Azeroth !

Sans jouer au vieux con, j’ai connu beaucoup de choses avec World of Warcraft. J’ai en effet fait partie des early adopters, en achetant le jeu original dès sa première semaine de commercialisation. Initié aux MMO par l’austère Dark Age of Camelot, j’ai découvert avec Wow un jeu d’une richesse indescriptible.

Très vite, une addiction terrible mais heureusement contrôlée est arrivée. Contrôlée, car jamais ma passion pour Wow n’a menacé ma vie réelle. Terrible car mon temps de jeu a été complètement vampirisé par le titre de Blizzard. Aucun autre jeu n’avait alors la moindre importance. Chaque session de jeu était destinée à Wow, monstre chronophage.

Bien évidemment, les premiers mois ont été propices à la découverte. Mon langage s’est également transformé, avec l’emploi de mots jusqu’alors inconnus me faisant passer aux yeux des non-initiés pour un espèce de geek asocial débarquant d’une autre planète.

Du plaisir donc, et une révolution : la découverte du Roleplay. Dans une guilde à la limite de l’intégrisme, j’ai alors appris à m’amuser différemment, à faire de mon avatar un véritable personnage avec un caractère propre, un passé, des forces et des faiblesses. J’ai enchainé les heures de jeu sans tuer le moindre monstre, affalé dans une taverne en discutant d’aventures extraordinaires inventées de toutes pièces !

Les choses ont commencé à se calmer à mon arrivée au niveau maximal. Peu attiré par les raids (car allergique à la contrainte et refusant de m’obliger à jouer tel jour, à telle heure), j’ai commencé à tourner en rond, malgré la rerollite aiguë.
Wow est alors devenu un jeu comme un autre, et j’ai connu des périodes de recul, ne replongeant qu’à la sortie des extensions. Jusqu’à la semaine passée…

Car oui, me revoilà en Azeroth (enfin, plutôt en Norfendre maintenant). Sans vraiment comprendre pourquoi, l’envie est revenue. J’ai à nouveau envie de connaitre les joies du pex, à nouveau envie de partir en instance, à nouveau envie de prier pour que le dieu du loot m’apporte telle ou telle pièce d’équipement, à nouveau envie de rire aux blagues pourries des membres de ma guilde…

Est-ce définitif ? Suis-je en train de replonger sérieusement ? Aucune idée. Mais le fait d’avoir arrêté pendant un long moment (pas loin d’une année entière) a redonné au jeu un peu de fraicheur, d’autant que pendant mon absence une multitude de nouveautés sont apparues.
Affaire à suivre donc, mais pour l’instant le plaisir est là. Que demander de plus ?

1 COMMENTAIRE

  1. « à nouveau envie de rire aux blagues pourries des membres de ma guilde… »

    Toh et le nouveau comment il se la pète d’entrée lui ! Sont pas pourris nos blagues namého !

    Ah bah heureusement que tu es pas revenu pour les raids car sinon t’es mal barré avec nous ahahahah

    Aller go pex spece de noob ! 😉

Laisser un commentaire