Brink se la joue Street Art

0

Au lieu de s’afficher sur les panneaux publicitaires, Brink tente de se faire une street crédibilité en envahissant nos murs et nos trottoirs.

Brink, sorti il y a une grosse vingtaine de jours sur Xbox 360, PS3 et PC, est un FPS orienté multi coopératif. Il a été développé par Splash Domage (Doom III, Enemy Territory et édité par Bethesda (The Elder Scrolls, Fallout New Vegas). Si le jeu me laisse totalement indifférent, sa campagne de com a elle retenu mon attention grâce à une partie affichage sauvage inspirée par le Street Art (désolé pour les anglophobes mais Art de Rue c’est trop connoté Fonky Family pour moi !). Cette campagne surfe sur l’esprit révolutionnaire du moment et se décline en affiches, en stickers et en pochoirs incitant à la révolte. Ils auraient pu faire un effort supplémentaire et demander à des graffeurs de réaliser des fresques pour l’occasion mais on s’en contentera de ce qu’on a.

Ce genre de communication n’est pas inédite (Kratos squattait aussi les murs parisiens à la sortie de God of War 3 par exemple) mais reste originale et ma foi assez sympathique. Enfin, il ne faudrait pas non plus que le phénomène se généralise trop, on mange suffisamment de pub comme ça >:(

 

 

Laisser un commentaire