Compte rendu de la réunion de la FEI du 9 février sur l’hyperflexion

0

Rappelez vous l’article du 4 février. Je vous parlais d’une réunion à la Fédération Équestre Internationale afin de savoir si l’hyperflexion pouvait être appliquée en concours et entrainement. Les 23 participants à la table ronde de la FEI ont donc débattu aujourd’hui…

Si l’on se base sur les brefs comptes rendu sur internet, il apparait que tous les participants sont contre l’hyperflexion obtenue par la « force ». Le travail « bas et rond » à l’allemande par contre n’est pas contre indiqué. Et très important, aucun changement ne sera appliqué au règlement de la FEI.

Pour résumer, il reste encore du travail à faire. Le patron du comité du dressage, Frank Kemperman, va diriger un groupe de travail. Il aura pour but de déterminer quelles sanctions seront prises par les juges en cas de « violence » ou « force excessive ».

La présidente a bien reçu l’appel des cavaliers anti-rollkür. Les 41 000 signatures lui ont été remises.

Si vous souhaitez en savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. En gros, si j’ai bien compris, les réunions à la FEI c’est du genre :

    – « Ouh mon dieu, c’est mal »
    – « Ohlalala, oui que c’est mal! »
    – « Bon, et qu’est-ce qu’on fait ? »
    – « Ben surtout, on fait rien, qu’il est con lui! »

    Ca me rappelle un passage de l’enquête corse : « Nous condamnons la violence, mais pas ses auteurs! »

Laisser un commentaire