Craquage de Juillet, acte 3!

2

Non mais c’est quoi ce bordel ? C’est qui l’acheteur compulsif ici ? Steph me provoque sur mon terrain alors je suis obligé de réagir et de lui montrer que je ne lui laisserai pas la couronne aussi facilement !

Et oui, moi aussi je profite des soldes pour remplir des étagères déjà bien encombrées et combler les manques de ma ludothèque (et des autres trucs en « thèque » tant que j’y suis).

Les chroniques de Riddick : Assault on Dark Athena (Xbox 360)

Ce Riddick est l’exemple type du jeu auquel je n’aurais même pas accordé un regard si son prix n’était pas ridiculement bas. Il s’agit d’un mélange de jeu d’action et de FPS qui a n’a pas suscité beaucoup d’enthousiasme lors de sa sortie l’an dernier et qui doit sa renommée au succès de son grand frère, Escape from Butcher Bay, sorti sur Xbox (première du nom) et PC en 2004. Ce dernier a en effet été une très belle surprise, surtout quand on sait qu’on parle d’une adaptation d’un film avec Vin « xXx » Diesel, et jouit d’une très bonne réputation parmi les gamers avertis. Ca tombe bien puisque Atari a eu la bonne idée d’inclure un remake HD de Butcher Bay sur la galette de Dark Athena. 2 jeux dont un très bon pour 10€ environ, j’ai envie de dire : youpi banane !

riddick_dark_athena.png

Viva Piñata : Pagaille au Paradis (Xbox 360)

Il fallait au moins ça pour contrebalancer la noirceur du jeu précédent^^. Pour ceux qui ne connaissent pas le titre je rappelle qu’il s’agit d’un jeu de gestion dans lequel on s’occupe d’un jardin peuplé de piñatas toutes mignonnes. Sous des dehors naïfs, voire même niais, se cache un jeu complet et complexe, ce qui fait que le titre a un peu le cul entre deux chaises et a eu du mal à trouver son public. Conséquence logique, on le retrouve désormais à petit prix et il serait dommage de passer à côté de cet ovni. Steph en parlera mieux que moi mais je pense qu’il doit être idéal pour réunir petits et grands devant la console. Et puis, je dois avouer que j’ai bien besoin d’une petite séance de chocobisous et de kromignonnage entre deux parties d’Alan Wake !

viva_pinata.png

Henry Hatsworth : L’Incroyable Expédition (NDS)

Plus le temps passe et plus j’aime la portable de Nintendo, et ce sont des jeux comme celui-ci qui renforcent ce sentiment. On est ici face au mélange aussi génial qu’improbable d’un jeu de plate-formes et d’un puzzle game ! On incarne ce brave Henry, chasseur de trésors et gentleman anglais de son état, lancé à la recherche des pièces du costume le plus classe du monde. Le scénario est complètement loufoque et servi par une galerie de personnages barrés à souhait, la réalisation est exemplaire, la difficulté est au rendez-vous et le mélange des genres prend parfaitement : vous n’avez aucune excuse, il vous le faut !

henry_hatsworth.png

Guitar Hero Decades / On tour (NDS)

L’adaptation de la licence qui a rendu cool le fait de gratter une guitare en plastique devant sa télé se démarque de la concurrence par l’apport d’un accessoire permettant de retrouver le gameplay des versions de salon dans le métro (histoire de bien passer pour un fou). Pour à peine plus cher qu’une place de ciné je me suis donc procuré les deux jeux + le grip + la perspective de ridiculiser Jimi Hendrix !

guitar_hero_ds.png

Color Cross (NDS)

Si vous suivez ce blog vous êtes déjà au courant de mon addiction à Picross, et vous serez heureux d’apprendre que je me soigne et que des produits de substitution existent ! Parmi eux on retrouve ce Color Cross qui ajoute l’apport de différentes couleurs au principe de base.

color_cross.png

C’est tout pour cette fois niveau jeux, mais il m’a fallu de la volonté pour ne pas craquer d’avantage, comme par exemple face à Deviens Miss France sur NDS pour 2€ !

Tant qu’à faire se déplacer le facteur, autant rentabiliser le trajet et j’en ai donc profité pour commander quelques pépites cinématographiques que les amateurs de nanars m’envieront à coup sûr parmi lesquels Cyborg Cop 1&2, Flic ou Zombie ou encore Runaway avec un Tom Selleck plus moustachu que jamais. Si vous êtes sages je vous en reparlerai peut-être plus en détails !

Ce qui est cool avec les soldes, c’est qu’on peut craquer sans se ruiner. Et ce panier, ma foi bien rempli, ne m’est finalement revenu qu’à 45€ fdp in sur un site de vente en ligne bien connu (et les prix ont encore baissé depuis). Alors, vous attendez quoi?

craquage_juillet_3.jpg

2 COMMENTAIRES

  1. Héhé pas mal la récolte ! Pour le GH sur DS il vaut quand même mieux avoir des mains de nains pour y jouer sans trop avoir mal :p
    Le Henry Hatsworth depuis le temps que je tourne autour va bien falloir que je finisse par le prendre :p.
    Sinon les DVDs avec ils te les ont filé avec ta commande pour t’en servir de sous verre c’est ca ? :p

Laisser un commentaire