Fan Day Kinect

2

Microsoft nous a fait découvrir son nouveau joyau à la veille de son lancement et le moins qu’on puisse dire c’est que le potentiel est là.

C’est donc mardi dernier que j’ai pu poser les mains, enfin non justement, sur le résultat du projet Natal dans les locaux parisiens de la firme de Redmond. Petite précision qui a son importance, les Kinect en place étaient des versions retail, i.e. celles que vous retrouverez sur les étagères de votre crèmerie favorite, et non les versions prototypes ayant servi aux démos jusque là.

The Game

La cible de Kinect, et on ne s’en cache pas chez Crosoft, c’est le très grand public, cette peuplade étrange aussi appelée les non joueurs. Et oui, au lancement au moins, les titres compatibles Kinect fleurent bon la Wii ! Kinect se veut le lien entre les familles et le public habituel de la console aux loupiotes vertes et cela explique un line-up de lancement gentillet (comprendre : décevant). Je ne m’attarderai que très brièvement sur la description des jeux mais voilà la liste des titres présents mardi soir.

Commençons par l’incontournable Kinect Adventures, livré avec chaque exemplaire de Kinect. il s’agit d’un ensemble de cinq minis-jeux, jouables à deux simultanément. L’award du jeu m’ayant fait la meilleure impression de la soirée revient à 20 000 leaks, où vous devez boucher les trous qui apparaissent sur les parois vitrées de votre cabine sous marine pour éviter la noyade, une sorte de Twister en 3 dimensions !

Vient ensuite Kinectimals, un Eye Pet like où vous jouez avec un bébé tigre, qui a la particularité d’utiliser (entre autres) la reconnaissance vocale. Bon en même temps c’est bien joli mais vu que la reco en Français ne sera deployée qu’au printemps pour l’instant ça reste un avantage virtuel sur la concurrence.

Après avoir vidé la litière de Tigrou pourquoi ne pas s’accorder une petite pause avec Joy Ride, un clone de Mario Kart, contrôlé en mimant la présence d’un volant. Les essais de jeux similaires avec wiimote ou Move ne sont pas renversants, et là, sans aucun contrôles physiques, you know what I mean…

Vous pouvez aussi enflammer le dancefloor sur Dance Central, pour lequel l’avantage de Kinect est évident comparé à la concurrence. C’est clairement un des meilleurs jeux au lancement.

On finit par LA figure imposée : le jeu de sports, mètre étalon de la nouvelle génération de contrôleurs. Sur Xbox 360 c’est donc Kinect Sports qui rentre dans l’arène pour affronter Wii Sports et Sports Champions. On y trouve du bon (le volley), du moins bon (le bowling) et il faudra attendre un test complet pour évaluer le nouveau challenger.

Minority Report

Si la partie jeux ne m’emballe pas vraiment (ça tombe bien je ne suis pas la cible), les possibilités offertes par Kinect en termes d’ergonomie donnent très envie de craquer pour le nouveau produit de Microsoft. Je pourrais vous faire un long discours sur les caractéristiques techniques, détailler l’utilisation des reconnaissances faciale, gestuelle et vocale, mais d’autres font ça beaucoup mieux que moi et cette fois je vais me contenter de vous livrer mon impression. Kinect a un gros avantage, il vous fait toucher le futur ! Y a pas à chier, contrôler sa console en quelques mots ou quelques gestes ça en jette, ça fait science-fiction pour nous les enfants du 20è siècle ! C’est tout juste ultime pour une utilisation de la console en centre multimédia. Neeeeeeeeeeeeeeeeeeeed !

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire