Fifa 16

Gros joueur de simulation de Football depuis longtemps, j’attends tous les ans avec impatience l’arrivée du mois de septembre et la sortie de mon « Fifa ».

Cette année encore plus, tant Fifa 15 m’avait laissé sur ma faim. Son gameplay trop arcade, ses Gardiens en carton, et les nombreuses actions scriptées qui faisaient enrager un grand nombre de passionnés, avaient eu raison de mon envie de jouer.

« Les années se suivent et se ressemblent ». C’est ce que dit le dicton. Et si EA Sports nous a promis pour Fifa 16 beaucoup de modifications basées sur les demandes des joueurs, qu’en est-il réellement ? La firme canadienne a t’elle du mauvais sang à se faire ? Ou a t’elle, avec ce FIFA 16 rassuré ses fans ? Réponses Pad en main !

Esthétisme quand tu nous tiens…

Pas de grand changement du coté interface. Les menus n’ont pas changés et sont suffisamment clairs. Pour ce qui est des matchs, pas de grandes révolutions non plus. Mais EA est passé maître dans l’art du minimalisme qui fait mouche. Pour preuve, les nouvelles animations d’ouvertures des matchs, les joueurs pouvant jouer avec la caméra lors de la célébration d’un but, les apports de nouveaux chants de supporter… Tout ça apporte de plus en plus d’immersion !

2916860-fifa16_xboxone_ps4_gamescom_psg_lr_wm

Par contre, il faut vraiment espérer que le duo de commentateurs, Hervé Mathoux et Franck Sauzée, en soient à leur dernière saison. Car même si quelques phrases font leurs apparitions, le tout manque toujours autant de crédibilité.

Les femmes ? C’est la grâce !

Nous allons venir à une GROSSE NOUVEAUTEE cette année : la possibilité de participer à la coupe du monde Féminine. Pour l’occasion, les meilleures joueuses de tous les pays ont accepté de faire modéliser leur jolie frimousse. Jusque là, pas d’énorme révolution, on pourrait l’assimiler à l’apport de nouvelles équipes. Mais EA est vraiment trop fort !

Car, même si l’animation des joueurs masculins a été améliorée, avec de meilleures sensations sur les reprises de volées par exemple, les hommes sont encore en peu trop raides et manquent de liant entre les différentes parties de leur corps.

2873887-germany_walkout

Mais pour les féminines, l’animation n’a pas été peaufinée. Elle a été entièrement crée. Et le résultat est juste bluffant ! Le jeu féminin paraît plus technique, moins rapide, et je trouve, pour ma part, plus agréable a jouer. L’animation s’en ressent et paraît plus naturelle, moins crispée…

Attention défense !

Comme dit plus haut dans mon test, la saison dernière les joueurs que nous sommes ont souvent pesté contre les gardiens de Fifa 15 mais aussi contre les défenseurs, incapables de rattraper un joueur balle au pied, fainéants au point de ne pas vouloir intercepter le ballon passant à un mètre d’eux.

Cette année, il faudra vraiment faire preuve de patience pour mettre à mal les défenses adverses. Déjà, la différence de vitesse entre les joueurs rapides et moins rapides a été diminuée. Les créateurs du jeu sont partis dans l’idée, naturelle, qu’un joueur sans ballon court normalement plus vite qu’un joueur qui taquine le cuir. Fini donc les déboulés de Cristiano Ronaldo face aux défenseurs impuissants !
Ensuite, l’équipe adverse exercera un pressing de tous les instants, l’IA n’hésitant pas, ENFIN, à venir couper les lignes de passe pour intercepter le ballon.

2885644-fifa16_xboxone_ps4_livecapture_fifatrainer_pass

Puis nous en venons aux derniers remparts : les gardiens. Cette saison, on nous avait promis, comme l’année dernière, des gardiens améliorés. Mais cette fois ci, le résultat est excellent et les gardiens sont au rendez-vous. Car même si quelques frappes lointaines arrivent à rentrer on ne sait comment, leurs sorties des poings sur les corners et leurs placements beaucoup mieux gérés les rendent beaucoup plus crédibles et étanches.

Et l’attaque dans tout ça ?

Oui, mais si les défenses sont hermétiques, comment faire évoluer le score en notre faveur ? Là aussi, quelques modifications, nécessaires, sont là.

Déjà, les centreurs, vont être rassurés. Ils vont pouvoir retrouver la joie de marquer sur leur phase de jeu favorite. Têtes, reprises de volées tout y passe… Mais la grosse nouveauté coté gameplay est l’apparition de la « passe appuyée », et c’est cet ajout qui vous aidera à passer les défenses.

La passe appuyée va vous permettre de faire la différence, parfois un peu trop facilement, en accélérant le jeu et en créant la panique parmi la défense adverse. Mais attention, le receveur de cette passe devra être de qualité, sinon le cuir aura tendance à ne pas rester dans ses pieds. Ajoutez à cela le jeu sans ballon, et vous aurez deux nouvelles armes vous permettant de marquer.

OK, c’est mieux dans le jeu… Mais pour le reste ?

Du coté des modes de jeu, la firme canadienne n’a pas non plus chômé, mais vous ne serez pas dépaysés pour autant. Le mode de jeu le plus prisé, le mode FUT, est toujours là. Par contre, vous pourrez, moyennant finance (300 points ou alors 1 jeton draft), goûter aux joies des « golden matchs » avec le tout nouveau mode « FUT DRAFT ». En effet, dans ce mode, vous vous verrez attribuer, aléatoirement, des joueurs OR au tour par tour pour réaliser un match de rêve.

2916861-fifa16_xboxone_ps4_gamescom_rmvatl_lr_wm

Le mode carrière se voit également amélioré. Tout comme dans la « Master League » de PES, il vous est possible dorénavant de « farmer » vos joueurs. Tous les 7 jours, dans le jeu bien sûr, vous aurez à votre disposition 5 slots d’entraînement, vous permettant d’augmenter les caractéristiques de vos joueurs. Vous aurez le choix entre laisser l’IA réaliser l’entraînement ou bien le faire vous-même par l’intermédiaire de minis jeux comme ceux disponibles durant les phases de chargements des matchs. Mais attention à la fatigue, vos joueurs seront plus sujets aux blessures.

Dans la lucarne !

Fifa n’a pas fait de crise de supériorité et, enfin, les joueurs ont été écoutés. Le roi est de retour, mais attention à rester vigilant tant l’écart avec le concurrent PES diminue. EA Sports a toutes les cartes en main et ne devra surtout pas sortir un Fifa fainéant l’an prochain.

Fifa 16 est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC. Version testée : PS4.
Prix : environ 50€.