J’en ai ras le c*l de Mario!

1

Afin d’éviter que les fanboys de Big N ne viennent me couvrir d’injures, me marabouter sur 8 générations et m’attacher pour m’obliger à écouter en boucle l’album « Bretonne » de Nolwenn Leroy (sisi, ca existe…) je tiens de suite à rassurer les foules. Oui, Mario est sans nul doute l’emblème mondial du jeu vidéo. Mais là, trop c’est trop…

L’histoire était pourtant sympathique et pleine de valeurs positives. Un mec un peu paumé, plombier, moustachu, court sur pattes et gras du bide, qui commence par un p’tit boulot de figuration en 1981 dans DonkeyKong et qui termine star interplanétaire, ca ressemble à une magnifique success story.

Le pari n’est pourtant pas gagné. En 1983, Mario s’invite dans les salles d’arcade avec le premier jeu à son nom : Mario Bros. Le succès est mitigé mais la machine est lancée et plus rien désormais n’arrêtera le plombier moustachu.
En 1985 le succès est planétaire. Titre phare de la NES fraichement sortie, Super Mario Bros se vends à 40 millions d’exemplaires ! Suivront une ribambelle de suites « strictes » et de jeux estampillés Mario, dont certains sont de purs bijous (dont mes préférés : Paper Mario, Super Mario Galaxy et Mario Kart).

Sauf qu’à trop vouloir tirer sur la corde sensible du fanboy, Nintendo n’est-il pas en train de tuer la poule aux œufs d’or ? Attardons-nous simplement sur ces 2 dernières années. Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser (suite), Mario et Sonic aux JO d’hiver (suite), New Super Mario Bros Wii (remake), Super Mario Galaxy 2 (suite), Super Mario Collection Special Pack (remake honteux vendu à prix d’or qui a fait hurler même les plus fervents fans)… Du réchauffé.

Red Dead Mario et Super Mario Bowling ?

Et le pire de tout, c’est que ca continuera en 2011. Une nouvelle console Nintendo va sortir (la 3DS) ? Pas de soucis, ressortons Paper Mario et Mario Kart du placard, rajoutant un ptit « 3DS » à la fin pour bien montrer que c’est tout nouveau, et vendons ca au prix fort, de toute façon les gens achètent… Ah mais la Wii s’essouffle aussi un peu. Pas grave, on va prendre pondre un titre avec 4 minis-jeux de sport (dont l’improbable balle au prisonnier), on va y mettre Mario et les personnages habituels, on va appeler ca Mario Sports Mix et ca va faire un carton !!!

Bon, je m’emporte un peu. Mario Sports Mix est surement un excellent jeu et je suis prêt à parier que je serais le premier à craquer pour Paper Mario 3DS. Mais je commence à être fatigué par l’impression de réchauffé qui émane de Nintendo depuis quelques années. Ok, Mario est un personnage exceptionnel. Ok la Wii et la DS sont des merveilles d’innovation et d’inventivité. Mais il est grand temps d’ouvrir un peu la fenêtre, d’embaucher quelques jeunes créatifs et de proposer autre chose, sous peine de définitivement lasser le gamer…

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire