Japon, jour 3 : attractions à foison!

On pourra me dire tout le mal du monde sur le merchandising à excès, sur l’uniformisation de la culture, sur l’abus du divertissement à grande échelle… Je n’en démordrais pas : la magie de Disney fait son effet!

Aujourd’hui, l’objectif de la journée était de découvrir le second parc : Tokyo Disney Resort. Et une nouvelle fois nous en avons pris plein les yeux. Ca en est presque étonnant, car ce parc comporte énormément de similitudes avec celui de Paris que nous connaissons sur le bout des doigts. Et pourtant, nous avons passé la journée tels des enfants dans un magasin de jouet : émerveillés.

Émerveillés car nous avons redécouvert, en mieux car en plus récent et souvent plus propre, des attractions que nous connaissions déjà. Émerveillés car nous avons pris plaisir à découvrir des attractions entièrement nouvelles pour nous, et il faut le dire parfaitement réussies. Émerveillés enfin car le mariage entre la magie Disney et la rigueur japonaise donne un combo vraiment agréable, avec des « guests » constamment souriants et serviables. Une vraie journée de rêve.

D’autant que les horaires du parc sont très « larges », avec une ouverture à 9h et une fermeture des attractions à 22h! L’occasion de profiter à fond tout en se permettant une pause en milieu d’après midi. L’occasion également d’enchaîner, à partir de 20h environ, les attractions à un rythme d’enfer vu que le parc se vide et que les files d’attente sont quasiment inexistantes.

De même, nous avons grandement appréciés le fait que le niveau sonore dans les allées du parc soit bien plus faible qu’à Paris. Et nous avons pris le temps de savourer notre petite escale culinaire du midi, au restaurant « Hokusai », dans un calme qui tranchait avec le fourmillement du reste du parc.

Pour finir, ma nonchalance nous a coûté notre première petite déconvenue du séjour. N’ayant pas pris du tout le temps de m’occuper de prendre pour le téléphone un petit forfait international, arrivé à l’aéroport il y a 2 jours j’ai décidé de tenter quand même ma chance et d’envoyer un petit SMS en France pour dire que nous étions bien arrivés. Pas de souci particulier, et le SMS m’a coûté 50 centimes. Seul souci, c’est que le simple fait d’activer les données mobiles, mon téléphone s’est fait un plaisir d’actualiser mes mails, mon fil Facebook, et autres. Rien de bien méchant, à peine 5 Mo de données… Mais la facture vient de tomber, et SFR facture 12€ le Mo!!! Au final, ce SMS m’aura coûté 60€! Il faut que j’apprenne quelques gros mots japonais pour un petit courrier à SFR…

Rien en tout cas qui gâchera nos journées, et nous comptons bien en profiter encore à fond dès demain!