Japon, jour 8 : l’arrivée à Tokyo

Même dans une journée « creuse » puisque consacrée au départ de Kyoto et au voyage vers Tokyo, nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu et à remplir la boite à souvenirs.

Tout a commencé par la fin de notre mini séjour au ryokan Yusanzo avec un petit déjeuner traditionnel. Très très loin de notre café/croissant, nous avons dégusté dès 8 heures du matin du poisson grillé, des légumes cuits à la vapeur, de la soupe miso, des mini-poissons, des légumes vinaigrés, de la pomme de terre visqueuse… J’ai même tenté le nattō, ce très spécial plat à base de haricots fermentés à l’odeur d’un vieux fromage oublié pendant des mois dans une cave humide. Pari réussi – j’ai fini mon plat – et vite regretté puisque le gout ne m’a pas lâché de la journée.

Avant de prendre le shinkansen pour Tokyo, nous avons flâné à nouveau dans Yodobashi. Et nous avons fait notre premier craquage du séjour avec l’achat d’une console new 3DS japonaise, indispensable pour lire les quelques jeux que nous souhaitons ramener de notre séjour. Un craquage qui reste raisonnable tant le prix est intéressant par rapport à la France, mais qui en appelle d’autre.

Arrivés à Tokyo, il a fallu rejoindre notre petite maison du quartier d’Ikebukuro et ca n’a pas été simple : mauvais chemin au moment de sortir du métro, un premier taxi incapable de comprendre notre adresse, un second qui nous a laissé à un mauvais endroit, pas de connexion internet, pas de moyen de joindre notre « propriétaire » et une famille fatiguée et chargée comme une mule. Mais le sens de l’orientation de Barbara nous a sauvé et nous avons pu récupérer les clés de notre petite maison Tokyoïte qui nous servira de refuge pour le reste de notre séjour.

Place maintenant au dernier morceau de notre voyage : la découverte de Tokyo.