Lancement de la carte musique jeune

1

Afin d’encourager le téléchargement légal de musique sur Internet, le ministère de la culture vient de lancer son opération « carte musique jeune ». L’occasion de se faire subventionner par l’État jusqu’à 25€ de musique par an.

Le principe est simple : en s’inscrivant sur le site officiel de l’opération, un internaute âgé de 12 à 25 ans peut acheter jusqu’à 50€ de musique sur les sites labellisés et n’en payer que la moitié. L’autre moitié sera versée par l’État. Cette carte n’est que virtuelle, et se contentera de doubler votre solde disponible sur le site que vous aurez choisi.

Le panel de sites labellisés est large, intégrant de grosses enseignes (Fnac, iTunes, Virgin) et des plus petites (Starzik, quobuz…)

L’offre n’est pas limitée dans le temps, mais en volume. Ainsi, 1 million de cartes seront distribuées et pas une de plus. Les premiers arrivés seront donc les premiers servis. De plus, il est possible que très vite certains sites ne soient plus labellisés pour l’opération. En effet, le dispositif prévoit qu’aucune plateforme de téléchargement ne pourra toucher plus de 20% du total des subventions.

Un projet non achevé ?

L’initiative est donc à souligner, et soulagera le porte-monnaie de beaucoup d’adolescents (ou de leurs parents).

A noter (sans polémique aucune) que deux petits couacs viennent entacher le lancement de l’opération :

  • Aucun contrôle n’est effectué sur l’âge de l’internaute s’inscrivant pour obtenir une carte musique jeune. En s’inscrivant sur le site, il suffit en effet de cocher une simple case déclarant sur l’honneur avoir entre 12 et 25 ans pour pouvoir obtenir sa carte.
  • Il est possible d’acheter, sur iTunes, autre chose que de la musique avec le montant de sa carte jeune (séries ou applications pour iPhone et iPad). Un bug qui fait un peu tache pour un dispositif visant à aider le monde de la musique.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire