Last Night

8

J’ai bien compris qu’il fallait faire des articles sur des films un peu plus récents et tout public. Bon ok, je tente la formidable aventure !!

Cette semaine, je vous propose un film pour filles, Last night, avec comme acteurs principaux la belle mais frêle Keira Knightley (Pirates des Caraïbes) et le beau mais poilu Sam Worthington (Avatar).

J’ai bien compris qu’il fallait faire des articles sur des films un peu plus récents et tout public. Bon ok, je tente la formidable aventure !!
Cette semaine, je vous propose un film pour filles, Last night, avec comme acteurs principaux la belle mais frêle Keira Knightley (Pirates des Caraïbes) et le beau mais poilu Sam Worthington (Avatar).

Le Pitch sans plus attendre

Joanna et Mickaël vivent à New York. Couple idéal extérieurement et solide tout autant qu’uni dans l’intimité, les deux tourtereaux surfent sur la vague du bonheur. Limite, ça n’est pas possible d’être aussi heureux et on subodore la vicieuse baleine sous le gravier!
Enfin bref. Lors d’une soirée, Joanna rencontre Laura (Eva « Caliente » Mendès), une collègue de Mickaël, qui doit accompagner ce dernier dans un déplacement professionnel à Philadelphie.

Cette femme, belle, intelligente et très attirante va faire s’élever en Joanna des doutes, sur les capacités de fidélité de son mari, qu’elle n’a jamais eu jusqu’à présent. Pendant l’absence de son mari, Joanna croise Alex (Guillaume Canet), un ex-petit ami pour qui elle éprouve des sentiments très forts depuis des années, en secret. A partir de ce moment, des choix vont devoir être faits par chacun.

Une histoire simple en principe

On est mariés, on est tentés, mais on est mariés. Point final.
Et ben non, rien de si élémentaire dans la vie, mon cher Watson. Surtout quand les tentateurs sont Eva Mendès et Guillaume Canet. Franchement, avouez, y a de quoi réfléchir !
Les deux grandes questions posées d’emblée sont : Mickaël va t’il résister à son désir pour la nouveauté ? Joanna va t’elle réussir à combattre ses sentiments obsédants pour un autre homme ?

Le suspense du « trompera, trompera pas » est assez bien construit et on se demande vraiment où tout ça nous mènera. Les choix que les personnages ont à faire peuvent faire basculer leur destin, ils en sont conscients mais succomber semble tellement facile. Et on se rend compte que la solidité de leur couple n’est pas à l’abri d’un grain de sable pour faire pencher la balance vers l’infidélité. Leur parfait bonheur donne un instant l’impression d’être remis en question et une faille voit le jour.

Le film pose ainsi les bases de la réflexion conjugale et permettra à certains d’amorcer des discussions encore jamais abordées ! Être tenté, est-ce déjà tromper ? Car les questions que l’on se pose sont de cet acabit.
A quelle étape commence vraiment l’adultère ? Évidemment, les limites sont très personnelles. Par exemple, d’après moi… Non c’est pas une bonne idée que je vous dise ce que je pense !

Parce que Last night est un film qui ne juge pas, chacun se fera son opinion. Et chacun tentera d’imaginer la situation à partir de laquelle il y a faute, carton rouge Monsieur l’Arbitre. Qui a tort, qui a raison ? En discutant, quiconque trouvera des arguments en faveur d’une thèse ou d’une autre et les avis ne seront peut-être pas aussi tranchés que vous le pensiez au début.

Ambiance mystérieuse et casting qui contentera tous les genres

L’esthétique est plutôt appréciable. Les plans fixes n’alourdissent en rien le film et nous permettent de réfléchir entre deux scènes, ou de reprendre notre souffle. Les dialogues sont travaillés subtilement et beaucoup de questions sont soulevées sans que les réponses soient imposées. Tout cela contribue à cette ambiance mystérieuse qui nous rend impatients de découvrir le dénouement qu’on nous a concocté.

Le couple parfait incarné par Keira Knightley et Sam Worthington est plutôt bien choisi. Deux personnages unis mais manquant cruellement de confiance en eux, sans quoi le doute ne peut assurément pas s’installer. Si je suis belle et intelligente, pourquoi mon mari regarderait une autre femme. Par contre, si je trouve l’autre femme très belle et très intelligente…. Aïe !
Les tentateurs quant à eux, assurent dans leur rôle de séducteurs avec l’air de ne pas y toucher.
Malgré tout, on tombe quand même dans le léger cliché de la belle latino qui fait du rentre dedans et le charmant français débordant de sentiments…
Mais également le cliché de l’homme excité sexuellement par une femme pulpeuse et une femme submergée par ses sentiments pour un homme qu’elle aime en secret.

Finalement ce film n’est pas vraiment le film pour filles que j’attendais. Les gens communiquent, se parlent franchement, fument, boivent… Si certaines valeurs seront peut-être bafouées, la sincérité dans les propos est bien présente.

8 COMMENTAIRES

  1. Non non, pas du moins. Tu avais raison, il permet de soulever de grandes discutions. Mais tant que honnêteté, tolérance, respect et dialogue restent les maîtres-mots, la clef du succès est sauve …

  2. Merci pour le compliment Bjoul.
    Ha non, aucun règlement de compte en perspective. C’est juste une tentative d’analyse. J’espère en tout cas que ce film n’a pas trop foutu la merde dans ton couple!

  3. Très bel article qui éveille en moi tant de curiosité et d’interrogations. Cela dit n’y aurait-il pas un règlement de compte personnel ? Voir ce film en couple, me semble dangereux après réflexion.

  4. Et ouais, c’est ça la classe, mes articles tournent autour d’UN thème: les relations humaines et plus particulièrement les échanges de fluide.

    Parce qu’il ne faut pas oublier Valhalla rising qui a été le meilleur film de mes articles sur ce qui lient les êtres, ex aequo avec Shortbus bien sûr.

    Ne sois pas jaloux, tu es plus hétéroclite, c’est aussi une qualité! 🙂

  5. Des actrices magnifiques et même pas quelques illustrations, cet article est un scandale !

    C’est au ciné en ce moment ?

    Avec tes chroniques on pourrait faire les « soirées ciné de Pikachu » ! 1ère édition « le Couple, et plus si affinités » avec en première partie de soirée Last Night, et en 2è séance Shortbus. J’ai déjà le slogan (WIP) : « Venez à deux, qui sait à combien vous repartirez »
    :p

Laisser un commentaire