Le Grand National, mon rêve d’enfance…

0

Le Grand National (ou National Velvet pour les anglophones) est un film qui ne doit pas dire grand-chose à la majorité des jeunes qui passent sur le JDC…

C’est un film produit en 1944 dont la première projection date de 1950.
Il a été repris au cinéma en décembre 2010.

A l’affiche une très jeune Elisabteh Taylor (qui a 12 an au début du tournage) et un jeune Mickey Rooney* !

J’avais un peu peur d’être déçue. Pour deux choses…

D’une part au niveau de la qualité de l’image.
Ce film a été tourné il y a longtemps, et le cinéma a fait d’énormes progrès technologiques depuis.

D’autre part, parce que l’époque était bien différente.
Les acteurs jouaient différemment, les préoccupations de la vie étaient différentes…
J’avais des clichés en tête de film anciens…

Bref je ne suis pas partie du bon pied mais l’envie de voir ce film a été la plus forte.

Un « vrai » film de passionné !

Les premières minutes ont été déroutantes.
Comme je vous le dit précédemment, les images sont de bonne qualité mais font « vieilles » tout de même. Cependant, on se laisse très vite entrainer dans l’histoire qui ne peut qu’éveiller les sens d’un passionné de chevaux.

Je vous raconte rapidement le film, mais pour ceux qui souhaitent le regarder et avoir la surprise ne cliquez pas sur « le résumé ».

[learn_more caption= »Le résumé »]Le film raconte l’histoire d’une jeune fille, Velvet Brown, qui vit dans un petit village anglais (proche de Londres). Elle est passionnée de chevaux et vit avec ses parents, ses deux grandes sœurs et son petit frère. Durant l’été elle fait la connaissance d’un jeune garçon Mi Taylor et « tombe amoureuse » de Pie, un magnifique cheval.
Grâce au destin elle réussi a devenir propriétaire de Pie.
Mi Taylor, qui connaît bien les chevaux et les courses hippiques dit à Velvet que Pie est capable de franchir des obstacles de la plus grande course au monde : le Grand National.
Velvet, soutenue par sa mère (qui avait traversé la Manche à la nage quand elle était jeune), inscrit Pie à la grande course.
Une fois à Londres, après avoir eu un soucis avec le supposé jockey de Pie, Velvet décide de participer elle-même à la course…[/learn_more]

Ce film me touche particulièrement car je m’identifie parfaitement à Velvet Brown (Elisabeth Taylor) à son âge. La tête dans les étoiles, ne pensant qu’aux chevaux, rêvant de gloire… Ce film est fait pour moi ! Enfin… la moi petite parce que maintenant même si je rêve encore beaucoup je n’ai plus trop cette naïveté enfantine.

Comme ce film était destiné aux enfants, il véhicule de nombreuses valeurs comme la persévérance, le travail, l’égalité entre hommes et femmes, … Et c’est assez plaisant à voir. Bon je vous avoue aussi que l’impression que j’ai eu, c’est que je regardais un film « Disney »… Mais vous le savez déjà, j’adore cet univers « bisounours ».

Si vous souhaitez voir ce film, vous pouvez le trouver à un prix largement raisonnable (moins de 9 euros) sur les sites commerciaux comme Amazon par exemple.

[tabs slidertype= »images »] [imagetab width= »600″ height= »450″]/wp-content/uploads/2011/04/National_Velvet_1.jpg[/imagetab] [imagetab width= »600″ height= »450″]/wp-content/uploads/2011/04/National_Velvet_2.jpg[/imagetab] [imagetab width= »600″ height= »450″]/wp-content/uploads/2011/04/National_Velvet_4.jpg[/imagetab] [imagetab width= »600″ height= »450″]/wp-content/uploads/2011/04/National_Velvet_3.jpg[/imagetab] [/tabs]

* Mickey Rooney joue le rôle de l’entraîneur du « Black » dans le film et la série l’Étalon noir.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire