Le piège des « Oldies »

2

C’était mieux avant. Dès que passe la trentaine, on se surprend à prononcer ces quelques mots que l’on détestait il n’y a pas si longtemps. Preuve de ce temps qui passe sans jamais s’arrêter la moindre seconde, nos souvenirs prennent très vite le dessus sur nos émotions plus actuelles. On ne s’en est pas aperçu qu’on est déjà devenu un vieux con.

Un petit débat footballistique entre amis de début de saison ? Vous voilà en train d’entendre sortir de votre bouche un « Pfff, Pastore c’est bien beau mais souviens toi de Rai! Ça c’était un joueur de foot ». Un visionnage sur Canal+ par hasard de Karate Kid, version « fils de Will Smith » ? « Mouais, ça vaut pas la version originale ».

Le syndrome du vieux con

Vous pensez vraiment que le jeu vidéo échappe à cet embellissement inconscient de tout ce que vous avez vu-lu-fait il y a plus de dix ans ? Non seulement le syndrome « vieux con » s’applique également au monde du jeu vidéo, mais il est même sublimé par notre impression d’appartenir à une sorte de caste, parce que nous avons (ou pensons avoir) vécu le commencement du jeu vidéo. Prenez une conversation commune entre gamers, et très vite vous entendrez sortir un « mais c’est parce que tu n’a pas joué à ce jeu là, ça c’était du jeu vidéo! ». Essayez autour de vous, c’est imparable.

Là où ça devient dangereux, c’est que les éditeurs ont bien compris que notre fibre nostalgique était une source potentielle de profit. Du coup déferlent sur nos consoles des rééditions de ces jeux de plus de 10-15 ans, à l’identique. Amortis depuis une éternité, ces jeux sont pourtant loin d’être gratuits, et certains peuvent coûter jusqu’à 5 euros! 5 euros, soit l’équivalent de 5 ou 6 jeux iPhones!!!

Armé de vieux points jamais utilisés sur ma Wii, me voilà parti dans une chasse aux oldies, recherchant des titres qui ont fait vibrer ma jeunesse. Mon choix s’arrêta vite sur 2 titres Master System : Enduro Racer et Fantasy Zone. 2 jeux pas forcément très connus, mais qui m’ont scotché des heures et des heures devant ma télé cathodique 36 cm!

Comment tuer un souvenir en quelques minutes

Je paye, je télécharge, et j’attaque par Enduro Racer, ce jeu de moto en fausse 3D. Première impression (mais je m’y attendais) : ça pique les yeux! Couleurs criardes, animation d’une lenteur incroyable, le jeu fait son âge. Je commence à rouler, et à ma grande surprise les réflexes reviennent tous seuls. Comme pour beaucoup de jeux de moto, il faut cabrer légèrement avant un saut pour qu’il soit plus « long », et je choppe le timing très vite. Me voilà, tout fier, terminant le premier niveau. Le second niveau ? Ah ben c’est le même que le premier mais avec du sable à la place de la piste en terre. Le troisième ? Oh, c’est de la terre mais il y a des flaques d’eau. Le quatrième ? Je sais pas, j’en ai déjà marre…

Pas grave, je vais enchaîner avec Fantasy Zone, vieux shoot’em up tout mignon qui a marqué de nombreux joueurs. Bon, cette fois ça pique, mais je m’y attendais pas du tout. J’avais le souvenir d’un jeu tout mignon, très coloré… J’ai compris plus tard que je me souvenais de Fantasy Zone 2! Les graphismes ne font pas tout, je dois passer outre. Après tout, j’adorais ce jeu. Ah tiens, je suis mort. Je recommence, ah oui, la vague d’ennemis arrive par derrière et… je suis mort. Bon cette fois je… meurt encore…
Traitez moi de mauvais joueur (ou de vieux joueur ayant perdu ses réflexes), mais j’ai été incapable de passer le premier niveau, complètement écœuré.

J’ai pourtant passé des heures et des heures sur ces jeux, j’aurais juré il y a encore quelques jours qu’ils feraient partie à vie de mes jeux préférés, et désormais je ne vois en eux que deux daubes innommables. Moralité ? Oui, le souvenir embellit les bons moments passés. Non, il ne faut jamais tenter de faire revivre un passé glorieux, sous peine de le tuer.

2 COMMENTAIRES

  1. Je me retrouve parfaitement dans cette image de vieux c… grand nostalgique. Mais si certains jeux sont assez loin du souvenir idyllique qu’on en a gardés, d’autres sont encore capables de m’arracher une petite larme, notamment les jeux Amstrad CPC de mon enfance (émulateur quand tu nous tiens). Essaye peut-être d’autres jeux qui auraient un peu mieux veilli. On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. 🙂

    Pour résumer, moi aussi je pense que c’était mieux avant. 🙂

  2. Pour ça, le e-shop de la 3DS est idéal. Prix scandaleux et choc temporel garanti !

    Enduro ça ressemble à Paperboy en fait, putain PAPERBOY quoi !!! Faut que j’y rejoue ! Wait… what ?

Laisser un commentaire