Ces chevaux qui nous faisaient rêver

0

Je suis de la génération du « Club Dorothée ». Même si j’adorais passer du temps dehors, quand venait l’heure de mes dessins animés préférés, le temps s’arrêtait. Et quand, dans le dessin animé, il y avait un cheval, c’était de suite l’extase…

Les petits poneys

Un peu de nostalgie ne fait jamais de mal !

Je vais vous présenter tous les chevaux « imaginaires » qui ont bercé mon enfance, la votre aussi peut-être.

Le dessin animé Mon petit poney est celui le plus ancré dans ma mémoire. Des poneys tout en rondeurs, qui parlent, chantent, dansent et sont joyeux. Il combattent aussi le « mal ». Ce sont de vrais gentils.
Toute une série de jouets à été créée, à partir des dessins animés. J’ai pu ainsi jouer avec eux. J’en avait une vingtaine, un château, une maison, une douche… J’ai pu passer de longues heures à les faire sauter (forcément) et jouer. Dès que Florence a eu l’âge de jouer avec, je les lui ai donné très naturellement. Ce qui m’a permis, à 27 ans, de recoiffer les petites crinières et queues ébouriffées de mes poneys. Nous lui avons aussi acheté des nouveaux poney (un peu plus « légers » que les ancien) et les DVD, et j’ai pris plus de plaisir qu’elle au début à revoir les dessins animés.

Tagada, le cheval dans Blondine et le pays de l’arc en ciel est celui qui m’a probablement le plus fasciné. Avec ses crins de la couleur de l’arc en ciel, il ressemblait plus à un vrai cheval.

Jolly Jumper, le cheval de Lucky Luke est celui qui m’aura le plus fait rire.

jolly_jumper_1

Petit Tonnerre, le compagnon de Yakari était le cheval que je rêvait d’avoir. Un cheval d’indien !

Il existait aussi d’autres dessins animés où le cheval était présent.
Dans Georgie par exemple, ou Candy, les personnages montaient parfois à cheval. Le célèbre petit prince des collines (premier amour de Candy, cité dans la chanson) va même mourir d’une chute de cheval…
Le dessin animé Lady Oscar se déroulait à Versailles au XVIIIème siècle, pendant la révolution française. Dans tous les épisodes (ou la plupart) les chevaux étaient présents. Ils étaient plus beaux et plus réalistes que les autres dessins animés de l’époque.

En faisant ce billet je me suis dit que j’allais surement oublier des dessins animés. J’ai donc fait une petite recherche et j’ai retrouvé :

Le cheval de feu, ce dessin animé était juste génial ! Le cheval était violet à la crinière rouge…
BéCéBéGé, j’adorais ce dessin animé aussi. Une des héroïne était passionnée d’équitation : Diane !
Gwendoline, ressemblait beaucoup à Candy. Elle aussi côtoyait régulièrement les chevaux. Le sien était tout blanc.


Le dessin animé de Gwendoline

Vous aurez pu remarquer que la plupart de ces dessins animés sont destinés aux filles… Seuls Lucky Luke et Yakari pouvaient étaient facilement regardés par les garçons.

Pour tous les nostalgiques, vous pourrez trouver à peu près tout sur internet : des vidéos, des génériques ou des jouets de tous ces dessins animés.

PARTAGER

« Maman » de la famille de geeks, bercée par le Club Dorothée et le crottin de poney, je partage avec vous mes découvertes en tous genres, mes aventures équestres, et ma passion pour le japon!

Laisser un commentaire