Minecraft : le BTP pour les Nuls

2

Pour peu qu’on soit réceptif aux jeux de construction, Minecraft Pocket Edition est l’outil idéal pour donner libre cours à ses projets architecturaux les plus fous… et pour expérimenter des échecs monumentaux.

 

Léa passion Génie Civil

Le principe c’est que je partage mes projets foireux avec vous puis vous partagez les vôtres en commentaire histoire que je me sente un peu moins con :p (VAZY STEUPLAI !)

 

Epic fail 1 : le torrent tumultueux

En bon débutant, je me suis d’abord lancé dans un projet raisonnable : aménager mon site de spawn avec une rivière artificielle, à la fois douve et signe extérieur de richesse, serpentant dans la plaine. Le plan était parfait : relier le plan d’eau le plus proche à mes canaux ornementaux via un tunnel, garder une digue pour travailler au sec en attendant d’avoir peaufiné leur tracé, et admirer la perfection de ma puissance créatrice. Je brise le bloc qui retient les flots, me précipite à l’autre bout du tunnel et admire… ben rien du tout en fait. Je n’avais pas réalisé que dans Minecraft un cours d’eau a besoin de descendre d’un bloc tous les 6 blocs pour continuer à couler. Ça m’a laissé le choix entre creuser le Grand Canyon à la main ou faire avec mes fosses toutes pourries et surtout à sec. Autant dire que je ne suis pas prêt d’installer l’eau courante^^

Bon, je me suis vengé en construisant un toboggan aquatique dans un puits de mine, et c’est pas mal non plus.

 

 

Epic fail 2 : le nid d’aigle

Malgré le brouillard à couper au couteau, Minecraft Pocket Edition offre des paysages qui flattent la rétine. Et même si les mondes ne sont pas bien grands on trouve toujours des coins qui inspireraient le plus blasé des emos. C’est ce qui c’est passé quand je me suis retrouvé face à ce magnifique promontoir rocheux surplombant la plaine verdoyante, le lieu idéal pour construire un loft avec vue panoramique, une sorte de vigie uber-classe.

 

 

Bien décidé à en faire quelque chose de grandiose, j’ai choisi de commencer par relier mon futur nid d’aigle à la montagne lui faisant face par un tunnel vitré suspendu dans les airs. Ça en jette, mais c’est à peu près aussi chiant à construire qu’un château de cartes avec des gants de boxe.

 

 

Mon couloir royal terminé après des heures d’intense labeur, je m’attaque à la roche pour y creuser enfin ma suite présidentielle qui fera pâlir d’envie tous les puissants de ce monde. Et là, c’est le drame : j’ai littéralement atteint la fin du monde… Mon piton rocheux au profil si majestueux ne faisait en fait que 2 blocs de profondeur…

 

Epic fail 3 : La Tour presque sans fin

Quand on tombe de cheval, il faut remettre immédiatement le pied à l’étrier. Dans Minecraft c’est exactement la même chose. La meilleure solution pour se remettre d’un échec est de se lancer dans un projet encore plus fou. Voilà comment est née la Tour presque sans fin, mi gratte-ciel mi cathédrale.

 

 

60 blocs de haut pour l’alliance parfaite du verre et de la pierre, comme un gigantesque majeur levé à mes désillusions passées ! Mais ce n’est pas suffisant, non ! Il faut que je surmonte ce génial édifice d’une énorme sphère en verre ! Mon monde tout entier tournera autour de cette merveille, comme les planètes tournent autour du Soleil !

 

 

Prudent, j’emploie une bonne heure à construire une plate-forme au sommet de la tour pour éviter les chutes vertigineuses pendant la réalisation de mon chef-d’oeuvre ultime, tout en jubilant à l’idée du rendu final de mon projet. Mais comme jamais 2 sans 3, les Dieux de Minecraft ont une nouvelle fois foudroyé mon orgueil : je me suis rendu compte en essayant de poser la première pierre de la sphère que j’avais, encore, atteint la fin du monde ; en hauteur cette fois…

 

 

Je pourrais aussi vous raconter le jour où j’ai généré dix mondes d’affilée pour essayer de trouver un foutu cactus – cactus que je me suis empressé d’écraser sous un bloc de pierre sans faire exprès – ou la fois où je suis resté bloqué 10 minutes sous une cascade que j’avais moi-même créée, mais je préfère vous laissez un peu la parole ! Alors ne soyez pas timides, racontez nous vos plus beaux fails minecraftiens !

 

2 COMMENTAIRES

  1. Bon en fait tu fais tout ces articles sur minecraft pour qu’on devienne aussi faible que toi et qu’on craque sur ce jeu !
    Donc non j’ai pas d’epic fail sur minecraft a raconté n’ayant tjs pas craqué … par chance il n’est pas sur Steam donc pas de risque d’avoir une promo qui t’oblige presque à acheter le jeu ;).

    Demain tu nous présente tes plus grandes réussites dans minecraft ?
    Et sinon tu craque quand pour la version PC ? :p

Laisser un commentaire