MonsieurNeku : si j’étais pas là, vous seriez vous!

0

Sans faire du sentimentalisme, je tenais absolument à vous présenter le blog de MonsieurNeku. C’est désormais chose faite.

Il y a des gens que l’on rencontre par hasard. Et parfois, le hasard fait bien les choses.

J’ai connu MonsieurNeku via un concours organisé sur Filaire. Le veinard a remporté un exemplaire d’Uncharted 2, malgré quelques péripéties postales, lors d’un concours Twitter. Et en indécrottable curieux, j’ai bien évidemment cliqué sur le lien web indiqué sur le profil du garçon, pour y découvrir un blog humain, délicat, bien écrit et attachant.

Ainsi, MonsieurNeku blogue, sous cette forme tout du moins, depuis septembre 2008. D’abord complètement généralistes, les articles se sont axés au fil du temps sur le jeu vidéo et la vie d’un jeune geek. Et à travers ses récits finalement très nombrilistes (en même temps, c’est le principe du blog), le garçon nous donne sa vision du jeu vidéo.

C’est pourtant une mode écœurante, cette façon de multiplier les blogs complètement égocentriques, sortes de « facebook-like » améliorés, nous racontant son dernier achat, sa dernière sortie, son dernier film, son dernier repas, son dernier pipi… Et je ne supporte pas cette tendance. Mais là, je ne sais trop pourquoi, j’adhère. Ce garçon dégage trop de fraicheur et de sincérité…

Ce qui est sur, c’est que premièrement je vous invite à aller visiter le site de MonsieurNeku, et que deuxièmement je vous propose d’en savoir un peu plus sur le personnage à travers cette mini interview.

PS : Merci beaucoup MonsieurNeku d’avoir complètement pourri mon envie de faire un article plutôt court en répondant à chacune de mes questions par un véritable roman!!!

Ludomaniaque : MonsieurNeku, ça vient d’où ce pseudo ? Et qui se cache derrière ?

MonsieurNeku : Voilà une sacrée question. Et j’y répondrais qu’à moitié. Tout commence par le Neku en fait. J’ai longtemps cherché ce pseudo, je voulais quelque chose qui me ressemble un peu mais qui reste évasif.

Puis j’ai joué à The World Ends With You de Square Enix sur DS qui raconte l’histoire d’un jeune homme avec un énorme casque sur les oreilles qui pige pas toujours grand chose au monde extérieur pris dans un jeu entre la vie et la mort. Il s’intitule sobrement Neku « Phones » Sakuraba de mémoire et c’est la remarque d’un ami de longue date qui m’a mis sur la voie : « Bordel, on dirait toi. » (Enfin pas physiquement hein, le jour où j’ai sa plastique, je deviens acteur ou séducteur de l’extrême)

Il faut aussi savoir que j’adore la musique et que j’ai acheté il y a un bon moment un casque pour l’écouter dans de bonnes conditions : un Audio Technica ATH-A900. C’est un casque de monitoring énorme avec lequel je me balade y compris en ville… Un peu comme le Neku du jeu.

Je voulais un pseudo qui soit aussi un nom de blog, j’avais envie que les deux définissent l’identité derrière tout ça. J’me suis creusé un peu la tête : des Monsieur X sur la toile, y en a déjà un paquet mais je trouvais agréable l’ironie de préciser que j’étais un homme : j’ai vécu le traumatisme toute ma vie d’être pris pour une demoiselle au téléphone. C’était un poing levé vers ce monde injuste. Une satisfaction personnelle.

L : Pourquoi tenir un blog sur les jeux-vidéos, sachant que c’est pas ce qui manque sur la toile, et que tu écris déja pour MangeTonPad ?

MN : Pour commencer, j’aimerais préciser que mon blog n’est pas sur les jeux vidéos mais PARLE de jeux vidéo. Je vois plus MonsieurNeku.fr comme un blog geek mais aussi personnel. J’y ai parlé de mes égarements, à une époque de ma fantastique vie sentimentale et tout le toutim qui va avec et je me suis promis d’arrêter. Mais essentiellement geek en fait : cinéma, séries, jeux… un peu de tout (mais beaucoup de jeux, certes).

Donc oui MonsieurNeku parle de jeux mais j’ai l’audace de croire qu’il en parle un peu différemment. Sans atteindre le niveau de ce qu’on peut lire sur l’excellent blog Critikale.com, j’aime faire mon prétentieux et me dire que mes impressions et mes longs articles coups de gueule sont suffisamment différents pour valoir le détour. Enfin quand j’ai le temps de les écrire…

Il y a un truc qui m’agace avec les blogs à la mode que je vois beaucoup sur le net ou sur Twitter en ce moment c’est leur absence totale et profonde de contenu. Des mecs qui copient/collent des communiqués de presse ou qui font des tests de jeux en 4 lignes (et je pourrais te donner beaucoup d’exemples) uniquement car ils reçoivent des jeux des éditeurs en échange, ça me rend malade. Je met ça en rapprochement avec ce que je fais pour MangeTonPad justement : je m’occupe en partie des relations avec les éditeurs en France et quand je vois à quel point on galère parfois pour avoir un exemplaire d’un jeu pour le tester et qu’à côté ils le filent sans problème à côté à un mec qui en parlera sur un paragraphe kikoolol, ça me donne envie de hurler.

Enfin, pour revenir sur MangeTonPad, les tests que j’y publie sont différents de ce que je met sur mon blog. En général, mon blog a droit à mes impressions, mon « hands-on » rapide (comme Bayonetta qui arrive dans la journée), et MangeTonPad le test qui va bien une fois le jeu bouclé ou presque. Je n’y ai pas non plus le même style, pas la même manière d’aborder la critique ou mon point de vue. Je pense vraiment que ce sont deux choses différentes.

L : C’est de période, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter à monsieurneku.fr pour 2010 ?

MN : Du temps. Des visiteurs.

Il me faut du temps pour écrire un article en général, je choisis les photos, je me relis, efface tout, recommence et corrige.

Ca me frustre énormément, j’ai des dizaines, des centaines de trucs à raconter, mes impressions sur des films, des séries, des bouquins… Et jamais le temps de le faire.

D’un autre côté, je me dis que si mon blog était un peu plus lu (et qu’on hésite pas à me foutre des coups de pied au cul pour les mises à jour), je serais un peu plus assidu. J’suis très satisfait de mes stats de visite et j’ai mon noyau dur de vieux briscards qui continuent de venir et je peux que les remercier pour ça. D’ailleurs tiens, j’te remercie aussi du coup pour la petite interview, c’est bien sympa. Et toi aussi, lecteur malicieux, pour avoir pris le temps de lire mes idioties sur ce blog vierge de toute stupidité jusqu’à présent.

Non sérieusement : Du temps, des visiteurs, de la motivation. Et un peu d’interaction avec tous ces gens là, qu’ils soient là depuis le début où fraîchement arrivés, que j’aime beaucoup. Que ce soit sur le net ou « en vrai ».

PARTAGER
"Papa" de la famille de geeks, tombé dans la potion magique du jeu vidéo et de la culture geek dès mon plus jeune âge, je tente de faire partager cette passion sur le net depuis plus de 15 ans.

Laisser un commentaire