Monter en légèreté, un parcours du combattant ?

0

Est-ce que monter en légèreté est un rêve inaccessible ? Est-ce que je ne me trompe pas d’objectif ? Comment savoir qui a tord ou raison ? Je suis souvent dans le doute.

J’ai monté de nombreuses années en club. Mes moniteurs successifs m’ont transmis leur passion du cheval. Cependant leur façon d’enseigner n’était pas toujours la même.

Certains étaient passionnés de saut d’obstacle et formaient leurs cavaliers dans le seul but de franchir les obstacles. D’autres ne croyaient qu’au « dressage » et nous faisaient faire des séances entière sans étriers. Au milieu de ça, jeune cavalière, je suivais la vague. J’attendais les remarques pour modifier mon comportement sans vraiment réfléchir à ce que je faisais.

Puis j’ai connu les chevaux de course (galop et endurance) où l’on se fie beaucoup plus à l’instinct. Seul avec son cheval on a le devoir de l’écouter.

A partir de là, j’ai commencé à me poser des tas de questions. J’ai commencé aussi à m’éloigner des chemins balisés. Mais j’ai peur de m’y perdre.

C’est très difficile pour un cavalier lambda, comme moi, de trouver les réponses à certaines questions. A quel moment peut-on dire que l’on ne monte plus en légèreté ? Quels sont les bons conseils et quels sont les mauvais ?

Les lectures des différentes personnalités du monde équestre m’ont permis d’y voir un peu plus clair, mais pas complètement. J’ai l’impression de faire parti du coté obscur de la force. Pourtant j’essaie de comprendre toutes les techniques et pas seulement celles de la monte en légèreté*. Je me dis que si ces techniques fonctionnent (parce qu’utilisées par les plus grands cavaliers) elles ont un intérêt. Je n’ose croire que nombre de grands cavaliers modernes montent à cheval en sachant qu’ils font du mal à leur monture. C’est quelque chose qui me dépasse.

Pourtant… A en croire des vétérinaires renommés (Gerd Heuschmann par exemple) ou certains cavaliers (fondateurs et membres d’Allège idéal comme Michel Henriquet ou Jean D’Orgeix) certaines techniques, même si elles marchent, sont néfastes pour le cheval.

Alors moi, qu’est ce que je fais ? Pas grand chose, je brasse du vent…
Lorsque je monte à cheval j’essaie de prendre des réflexes, mais c’est difficile sans avoir jamais monté un cheval vraiment dressé dans l’optique de la légèreté ou sans être monté à cheval avec un défenseur de la belle équitation académique.

Moi dans tout ça je suis encore dans mes rêves. J’attends impatiemment l’opportunité de pouvoir progresser vers la légèreté. Tout en me disant parfois qu’elle est peut être plus proche qu’elle n’en a l’air. Ou parfois que j’en suis plus loin que beaucoup de cavaliers qui n’y pensent même pas…

* il n’existe pas de définition officielle de la légèreté. Je vous donne donc ici ma définition personnelle. C’est pour moi la résultante de deux concepts intimement liés.

La légèreté du cavalier : Le cavalier doit d’une part donner des indications justes à son cheval. Par exemple, il ne doit pas constamment serrer les jambes sinon son cheval ne pourra pas comprendre des indications fine du cavalier (changements d’allures, arrêts, rassembler, appuyer…). L’indépendance des aides est aussi un bon moyen d’y parvenir (mains sans jambes et jambes sans mains). D’autre part le cavalier doit monter en équilibre. Quand je parle d’équilibre ici je ne pense pas à un cavalier debout sur ses étriers mais un cavaliers qui suit parfaitement les mouvements de son cheval (l’assiette vous vous rappelez). Ainsi le cheval n’est pas gêné par son cavalier et peut effectuer les mouvements plus facilement.

La légèreté du cheval : Le cheval se déplace en légèreté lorsque ses mouvements sont semblables à ceux qu’il aurait lâché dans son pré. Cependant il est aussi capable de répondre à tout moment à la moindre demande de son cavalier. Le cheval léger est donc un cheval décontracté mais attentif.

1 COMMENTAIRE

  1. LUTTE CONTRE L’HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.dailymotion.com/apocalip

    http://www.reseaulibre.net/rage/vid

    REJOIGNEZ LE GROUPE SUR :
    http://www.facebook.com:80/group.ph

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.

Laisser un commentaire