Nintendo : PGW et WTF

1

Il y a quelques jours, je me plaignais de la stratégie de Nintendo qui me semble largement en deçà de celles de ses concurrents. Il est temps que je vous explique pourquoi (que j’assume quoi :p). Mais juste avant, on va quand même s’intéresser un peu aux jeux présentés par Big N lors de la Paris Games Week cette année.

Super Mario 3D Land

Le King Mario est de retour dans une sorte de synthèse de son histoire vidéoludique. Un gameplay hérité des versions des 90’s, un nom qui fait référence aux épisodes GameBoy, un passage à la 3D qui restera lié à Mario 64 et un style graphique proche des Mario Galaxy, Nintendo fait dans le fan service absolu. Ça n’empêchera pas le jeu d’être un hit et d’être surtout un merveilleux jeu de plate-formes comme le confirment les quelques minutes que j’ai pu passer en compagnie du plombier moustachu. Avec un peu de chance c’est un résumé qui annonce une révolution pour le prochain opus :p

Sortie prévue le 18 novembre.

Mario Kart 7

Avant même sa sortie, le nouveau Mario Kart a déjà gagné un prix. Celui du titre le plus moisi, ex-aequo avec Super Mario 3D Land. J’ai juste envie de demander, pourquoi ? Est-ce que ça annonce l’annualisation de la licence ? Est-ce que c’est le gros con du bureau qui a proposé Mario Kart 3DS et il a été recalé par principe ? C’est pas méchant et je m’y ferai très vite mais si quelqu’un connaît la raison de ce choix ça m’intéresse.

En dehors de ces futiles considérations patronymiques, cette nouvelle itération de Mario Kart devrait maintenir les standards de qualité habituels de la série. La démo de la PGW ne proposait que trois circuits, juste assez pour dérouiller les réflexes et découvrir les nouveaux véhicules (deltaplane et sous-marin). Il faudra voir l’impact de cette nouveauté sur la longueur mais ça donne un petit air Diddy Kong Racing qui parle à mon côté nostalgeek !

Sortie prévue le 2 décembre.

Luigi’s Mansion 2

J’avoue, je n’ai jamais joué à Luigi’s Mansion premier du nom. C’est donc uniquement poussé par sa réputation flatteuse que je me suis rué sur la borne de test à mon arrivée sur le salon. Et bien c’est beau, l’ambiance a l’air au rendez-vous et j’ai hâte d’être en 2012 pour pouvoir m’y replonger d’avantage ! Par contre ça ramouille un petit peu par moment j’ai l’impression, mais bon il reste du temps avant la sortie. Je suis en tout cas assez content d’enfin retrouver une licence pas encore surexploitée chez Nintendo !

Sortie prévue en 2012.

Kid Icarus : Uprising

Je ne sais pas vraiment à quoi je m’attendais mais je suis un peu dubitatif après avoir essayé ce Kid Icarus. Ça m’a paru assez chiant en fait : une sorte de Space Harrier en plus lent et sans les obstacles ! J’espère vraiment que le niveau que j’ai testé n’est pas représentatif du jeu complet parce que sinon ça annonce une énorme déception. Si j’en crois les trailers il reste quand même de l’espoir…

Sortie prévue au cours du premier trimestre 2012.

Resident Evil Revelations

Après un Resident Evil Mercenaries décevant, Capcom revient aux sources avec un survival horror dont il a le secret. Le niveau que j’ai pu tester à la PGW était le même que celui présenté lors de l’E3 donc pas de grosses surprises. Techniquement ça tient la route mais je ne suis pas convaincu par la jouabilité des phases de shoot. J’avais ressenti la même gêne en testant Mercenaries l’an dernier et pourtant ça n’est ressorti dans aucun des tests que j’ai lus, peut-être que ce n’est qu’une question de pratique.

Sortie prévue le 27 janvier 2012.

Sonic Generations

Voir le hérisson bleu courir sur une console Nintendo me paraît totalement contre-nature mais les restes de la guéguerre Megadrive-Super Nes mis à part, Sonic Generations semble avoir tous les atouts pour cartonner.

Sortie prévue le 25 novembre.

 

Pour être complet, on pouvait aussi s’essayer à Kirby Mass Attack, Pokemon Rumble et Cooking Mama Adventure, ainsi que quelques jeux DS comme le nouveau Professeur Layton.

 

Nintendo, Y U NO do better ?

Quand même ! Six gros jeux présentés ! Pour tous les publics ! De quoi je me plains ? Je ne me plains pas, j’ai simplement peur.

Peur que Nintendo se décide trop tard à sortir de sa stase, peur que le public des gamers abandonne définitivement le navire 3DS, peur que les éditeurs tiers suivent, peur qu’on se retrouve avec un bon jeu tous les trois mois. Dans la bataille à venir avec la PS Vita de Sony (dont le sortie a été annoncée pour le 22 février en Europe avec 100 jeux disponibles au lancement), il faudra plus que ça pour convaincre les joueurs !

Plus de 6 mois après son lancement, la ludothèque de la 3DS est toujours tristement pauvre et les sorties étalées sur plus de 6 mois de ces jeux ne vont pas suffire à changer la donne. C’est pourtant le seul terrain sur lequel la 3DS peut tirer son épingle du jeu pour n’avoir pas su s’adapter à un marché révolutionné par les smartphones (technologiquement et économiquement). Et Nintendo a déjà montré par le passé que c’est là que les batailles se gagnent.

Bien sûr, Nintendo a quelques atouts dans sa manche.

La sortie décalée de la 3DS par exemple, qui lui laisse le temps de se faire une place tranquillement, notamment lors d’un Noël comme seule « nouvelle » machine du marché. Sa plus grande concurrente, outre les smartphones, c’est en fin de compte la DS ! Moins chère, une ludothèque énorme, pas la crainte que peut susciter la 3D, mais pas de nouveaux titres à mettre dans la balance et pas de mise en avant en boutique.

Autre argument dans la besace de Big N : l’habitude. Et oui ! Pour beaucoup de gens, jeu vidéo reste synonyme de Nintendo ! La génération NES – Super Nintendo – Game Boy est toujours attachée à ses héros favoris et si les jeux maison manquent cruellement d’originalité ça deviendrait presque une qualité ! Autre point à ne pas négliger, la DS peut être un atout pour la 3DS. Elle s’est vendue par portes-containers entiers et est devenue un objet familier dans beaucoup de foyer. Il est alors tout naturel que la 3DS prenne le relais, que ce soit en raison du form factor similaire ou de la rétrocompatibilité.

Mais attention, la génération Playstation prend le pouvoir ! Maintenant en âge d’acheter pour eux-mêmes, voire pour leurs enfants, voire pour les deux en même temps, leurs attentes sont bien différentes et les points forts de la machine de Nintendo risquent de ne pas peser lourd face aux iCequetuveux et à la très prochaine PS Vita.

Le manque de communication

Le pire pour moi dans tout ça c’est le silence de Big N. C’est peut-être un problème de joueur informé et ça passe peut-être bien au-dessus des préoccupations de la clientèle de Nintendo, mais la firme de Kyoto a une communication bien pourrave.

La courte histoire de la 3DS, déjà émaillée d’erreurs spectaculaires, en est un très bon exemple. Une console familiale dont on déconseille la feature principale aux enfants c’est fort, et si son prix baisse de plus de 30% au bout de quelques mois révélant des marges gargantuesques et une totale incompréhension du marché ça devient épique. Puis vient l’histoire du deuxième stick dont on ne sait toujours pas s’il sera réservé à Monster Hunter où s’il deviendra un standard ! J’en reviens justement à la Paris Games Week. Un des gros manques de ce salon, et une conséquence de son orientation 100% grand public, est l’absence totale d’informations : aucune annonce, aucune exclue, pas de conférences par les gros acteurs du marché, rien. Pour Nintendo, ça se traduit par l’absence de ce fameux stick additionnel. Mais pas seulement…

Vous vous êtes rendus compte que je n’ai pas parlé de la Wii jusqu’à présent dans cet article. Nintendo (et d’autres) présentait pourtant quelques jeux prévus pour la console de salon en fin de vie, et pas les moindres ! The Last Story, Pandora’s Tower, Go Vacation et bien sûr Zelda Skyward Sword, il y avait du lourd ! Mais soyons sérieux, 4 mois après l’avoir dévoilée à l’E3 on pouvait s’attendre à voir une putain de Wii U ! Même derrière une vitre avec des gardes du corps, même une démo technique, même un putain de bout de plastique sans électronique dedans ! Mais non, que dalle, même pas une évocation, ou comment se débrouiller pour éviter qu’on parle de sa future machine ! Tant pis, on restera sur les dernières (mauvaises) nouvelles de la Wii U

 

Cet article est sûrement confus, il aurait mérité d’être scindé en blocs intelligibles, mais il fallait que ça sorte !

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis d’accord avec toi sur bien des points mais je pense qu’avec l’arrivée de ces magnifiques jeux sur Nintendo 3DS, la console va réussir à sortir son épingle du jeu.
    Mario Kart est super cool, je me suis grave marré en y jouant. Idem pour Luigi et Super Mario.

Laisser un commentaire