Rénovation et RT 2012

La Réglementation Thermique 2012, créé pour favoriser la création de bâtiments économes en énergie, doit s’appliquer lorsque l’on souhaite augmenter la surface d’une maison déjà construite. Cela parait bizarre et pourtant…

Pour preuve, voici quelques information issues du très sérieux document concernant la RT 2012 daté du 8 juillet 2013 :

Le présent arrêté s’applique aux surélévations ou aux additions de bâtiments existants. Toutefois, si la surélévation ou l’addition a une SHONrt inférieure à 150 m² et à 30 % de la SHONrt des locaux existants, elle est uniquement soumise aux exigences définies à l’article R. 131-28 du code de la construction et de l’habitation.

Est considérée comme « partie nouvelle de bâtiment existant » soumise à la réglementation thermique 2012 :

  • Une partie de bâtiment construite créant de nouveaux locaux et accolée à un bâtiment existant,
  • Un étage ajouté à un bâtiment existant,
  • Un aménagement de combles existants d’une maison conduisant à devoir surélever le faîtage de la toiture d’au moins 1,8 mètre.

Il faut donc comprendre que si l’extension que l’on souhaite faire dépasse les 30 % de la surface initiale de la maison il faut donc que cette extension soit aux normes RT 2012. En l’occurrence nous dépasserons très probablement les 30 m² supplémentaires avec notre rénovation à étage. Si nous conservons le plain pied c’est possible…

L’autre grande question que l’on se pose concerne notre envie de mezzanine. En RT 2012 sur du neuf c’est déjà compliqué mais avec la rénovation j’ai peur que ce ne soit pire. Le constructeur ou l’architecte nous sera d’une grande aide sur ce coup là.