Si les candidats étaient des personnages de jeu vidéo

Si les candidats étaient des personnages de jeu vidéo

2 96

Vous le savez sans doute, un évènement anodin approche à grand pas : l’élection présidentielle. Les sondages, les débats, les programmes, c’est bien mais pour se faire une vraie idée des candidats une seule solution : trouver leur alter ego vidéoludique.

Impartialité oblige, je vais faire subir ce traitement aux candidats dans l’ordre fixé par le tirage au sort officiel !

Eva Joly est Cole (Henry Hatsworth puzzling adventure

La candidate d’EELV est brillante, mais parfaitement dénuée de charisme. Elle trouve un miroir parfait dans le jeune Cole ! Il assiste fidèlement Sir Henry Hatsworth – héros de l’excellent jeu du même nom sur DS (mon test distingué) – et est totalement éclipsé par la présence de ce dernier, un peu comme Hulot – Mamère – Cohn-Bendit – Duflot dans le cas d’Eva. Et quelques choses me dit qu’ils ont tous les deux quelques choses derrière la tête…

 

Marine Le Pen est Robotnik

Entre gens sympathiques on se comprend !

Nicolas Sarkozy est Kirby

Quoi ? Notre Encore-quelques-jours-au-moins-Président hyperactif et le mignon petit Kirby ?? Et bien oui, je lui décerne le Kirby de cette sélection pour sa versatilité et son opportunisme. Aspirer ses adversaires pour en prendre les forces, changer de forme et rebondir au gré des évènements, ça fait quand même beaucoup de points communs !

Jean-Luc Mélenchon est Taz

Le grain de folie de cette campagne ! Cet élan dévastateur qui réveille la gauche de la gauche ressemble à cette tornade qui dépoussière la Tasmanie ! Folie douce et plutôt agréable, folie profonde et plutôt flippante, à chacun de se faire son idée !

Philippe Poutou est Abe

Le parfait anti-héros ! Sorti des rangs des masses laborieuses, ce personnage courageux endosse des abris trop grands pour lui pour essayer de sauver ses collègues. Sympathique, en total décalage avec les icônes du genre, il incarne le gentil loser auquel on a finalement envie de s’identifier.

Nathalie Arthaud est Super Meat Boy

Le poing levé, la couleur rouge, la passion et la chair à canon qui va se faire désosser dans les rouages des épreuves qui l’attendent.

Jacques Cheminade est Maxwell

Un peu de poésie et beaucoup de WTF au programme avec ce couple candidat/personnage ! Jacques et Maxwell de Scribblenauts sont pareils, des rêveurs avec des projets pleins la tête… et dirigés par d’autres comme des marionnettes en papier.

François Bayrou est Luigi

3è homme en 2007, François est comme Luigi la 5è roue du carosse ! Méritant, toujours présent, investi d’une mission, il fini toujours par se faire éclipser par son frangin.

Nicolas Dupont-Aignan est le personnage caché

Le personnage mystère, celui connu seulement des joueurs les plus acharnés, voilà ce qu’est NDA dans cette élection ! Et c’est même un personnage qui fait doublon, un mélange des autres reskinné à la va-vite pour donner le change.

François Hollande est Magicarpe

Pour moi il ne faisait aucun doute que le candidat du PS serait un Pokemon. J’ai longtemps hésité avec Rondoudou mais finalement j’ai trouvé la comparaison plus pertinente avec Magicarpe : ce Pokemon inoffensif qui se révèle sur le tard pour devenir un des plus redoutables de votre collection !

Les candidats auxquels vous avez échappé

Il y a quelques grands absents à cette élection et ils auraient pourtant fait d’excellent personnages de jeux vidéo : Chevènement en zombie de House of the Dead ou encore mieux, DSK en Leisure Suit Larry !

Articles similaires

4 805

0 235

0 69

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire