Cluny l’ambitieuse en détail

0

Quel formidable voyage dans le temps durant ces quelques heures passées à Cluny…

L’histoire de la ville de Cluny et de son abbaye est intimement liée au cheval. C’est pourquoi, à l’occasion du 1 100ème anniversaire de l’abbaye, la ville de Cluny et les Haras Nationaux ont pensé à un spectacle équestre racontant l’histoire de Cluny.

Pour organiser ce spectacle, une des plus grandes difficultés a été la construction du scénario. L’histoire de l’abbaye étant particulièrement complexe il a fallu plusieurs mois au scénariste Jean-Jacques Mauriat (aidé du maire de Cluny et du directeur des sites clunisiens) pour rendre l’histoire simple à comprendre.

La première scène du spectacle

Le célèbre cascadeur Mario Luraschi, ayant déjà travaillé de nombreuses fois avec les Haras Nationaux (pour le bicentenaire des haras de Cluny entre autre), a évidement accepté de mettre en scène ce spectacle. L’apport de son équipe de cascadeurs professionnels et de son savoir faire a permis de donner de l’énergie et un coté spectaculaire à un scénario parfois austère.

Le spectacle « Cluny l’ambitieuse » en chiffres :

  • 100 chevaux (chevaux de trait, lusitaniens, ânes et même Silver Rainbow le sompteux pur-sang anglais)
  • 80 cavaliers et figurants, parmi eux 50 agents des Haras nationaux
  • 1 année de préparation
  • 17 tableaux
  • Moins d’une semaine de répétition

Je peux dire que le spectacle était tout à fait saisissant. J’ai mieux compris certains aspects de l’histoire de l’abbaye.

Mais ce que je retiens n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’avais hâte de voir le travail de Mario Luraschi et je savais qu’il ne me décevrait pas. Par contre je n’attendais rien de particulier concernant les Haras Nationaux. Et bizarrement (ou logiquement en fin de compte) j’ai été totalement séduite par le professionnalisme des agents des Haras !
Je ne vous en dis pas plus… Le prochain article sera dédié à ce nouveau regard que je porte sur les Haras Nationaux.

Pour ceux qui ont raté cet évènement (qui n’aura duré que 4 soirées) un DVD serait en préparation.

PS : un joli sujet proposé par France 3 Bourgogne est visible en ligne sur leur site.

Laisser un commentaire