The Raid

1

J’ai eu la chance d’assister à l’avant-première française d’un film littéralement fracassant en présence de son réalisateur. The Raid est le film coup de poing de l’année.

The Raid est un film coup de poing, coup de boule, coup de tonfa, coup de feu, coup de machette coup de chaise, coup de néon, etc. The Raid c’est tout ça, et beaucoup plus.

La mondialisation a du bon

The Raid est un film indonésien, réalisé par un Gallois et qui a cartonné dans tous les festivals de cinéma du monde au point de convaincre SND de le sortir en salle en France. Et The Raid c’est le film qui renvoie Hollywood dans les cordes. D’ailleurs Oncle Sam ne se voile pas la face et a déjà lancé la production d’un remake.

Alors, parce que ça fait un moment que les ricains ne nous ont pas pondu un film d’action aussi jouissif et que ce n’est pas The Expendables 2 qui va changer la donne, allez voir The Raid au cinéma dès le 20 Juin vous ne le regretterez pas.

 

 

The Raid c’est quoi ?

 

C’est un film d’action sévèrement burné avec un pitch classique et efficace : Une section d’intervention de l’armée indonésienne est chargée de prendre d’assaut l’immeuble d’un caïd local qui abrite les criminels soucieux de se faire oublier quelques temps. Les vacances sont finies, ça va saigner chérie.

 

 

The Raid, mais pourquoi ?

 

Pourquoi ce film est-il un phénomène, un classique en devenir ? Tout simplement parce qu’il a su proposer une expérience différente et sans concession.

C’est un film d’action d’1h40 avec 1h25 d’action pure. Et pas de l’action à la Transformers, du vrai combat de tatane chorégraphié avec soin. C’est d’ailleurs le silat qui est à l’origine du film. En effet, c’est en tournant un documentaire sur cet art martial indonésien que Gareth Evans (le réalisateur) a rencontré celui qui est devenu l’acteur principal de The Raid et qui a collaboré à la mise au point des combats. Ils ont travaillé ensemble en imaginant les chorégraphies comme des partitions musicales, où les coups marquent le tempo du ballet des acteurs.

 

 

3 mois de conception des chorégraphies, 3 mois d’entraînement avec les combattants et 3 mois de tournage, ça aide à réaliser le soin apporté à cette composante essentielle du film. Et pour quel résultat ! Vous en avez vu beaucoup des films d’action où les chorégraphies sont tellement intelligentes que les spectateurs applaudissent les plus beaux enchaînements ? Et des scènes si bien menées que vous vivez le combat en même temps que les personnages ? De ce côté-là The Raid c’est vraiment la grande classe.
D’autant plus que la violence y est parfaitement dosée. Pas de voyeurisme macabre à redouter ici, Gareth Evans ne nous montre que ce qu’il a estimé nécessaire pour créer l’ambiance de The Raid. Ça ne veut pas dire que le film n’est pas violent (au contraire !) mais cette violence est parfaitement maîtrisée et mise en scène avec brio.

 

 

Je refuse néanmoins de réduire The Raid à ses combats. Car même si le scénario tient sur un ticket de métro il n’en reste pas moins intéressant, dans sa mise en œuvre par exemple. Les scènes sans combat offrent une respiration bienvenue dans cette plongée en apnée dans la violence du film. Elles marquent le tempo d’un film décidément pensé comme une composition musicale. Les inévitables touches humoristiques m’ont également agréablement surpris, tranchant net sur le ton général du métrage sans jamais paraître forcées et déplacées. Le seul petit bémol concerne les passages sensés insuffler de l’émotion dans The Raid. Pour le coup ils sont franchement entendus et dispensables.

Voilà, j’ai trouvé mon quota de défauts alors je peux livrer le fond de ma pensée : CA TABASSE !!!!!!!

 

 

 

The Raid, vite la suite ?

 

Pour ne rien gâcher, Gareth Evans s’est révélé être un type super sympa lors de la (trop courte) séance de questions qui a suivie la projection. On y a appris entre autres que la suite de The Raid était déjà en chantier pour une sortie prévue fin 2013/début 2014 et qu’elle était en fait le projet original remplacé par The Raid pour des raisons de budget.

 

Je vous rappelle pour finir que The Raid sort sur les écrans français le 20 Juin, en pleine fête du ciné, et que ce serait criminel de manquer un tel bijou !

1 COMMENTAIRE

  1. Parfait. Ce que t’en racontes correspond au trailer et ça fait saliver.

    J’en avais marre de me refaire le Transporteur à chaque fois que je voulais voir un badass en action.

    Et comme ça ça m’évitera François Berléand et les passages « émotionnels » avec des top model russes/US/asiatiques…

Laisser un commentaire