Vis ma vie de Papa Geek : S03E01

Au moment de mettre en place avec Babs cette nouvelle catégorie « Notes », sorte de fourre-tout hebdomadaire ou chacun d’entre nous allait sans aucune contrainte laisser voguer sa plume, j’ai immédiatement été pris d’un élan de nostalgie.

A l’époque ou j’avais déserté Ludomaniaque et que Djou en était aux commandes, j’avais crée cette petite série, « Vis ma vie de Papa Geek » pour continuer à venir partager quelques émotions sur la toile. Cette série a fait parti des nombreux projets prometteurs qui se sont achevés bien trop vite et elle méritait bien une seconde vie. Me voici donc au prologue d’une troisième saison, sept ans après la deuxième.

Oh, doux fantasme…

Je sors de 18 jours de congés consécutifs. Maintenant que la moitié de mon lectorat me déteste, je peux tranquillement continuer mon propos. 18 jours de congés, ça faisait une véritable éternité et je m’en faisais une joie indescriptible. Ces congés, je les ai fantasmé pendant des semaines. J’avais prévu une tonne d’activité, autant que si j’avais décidé de prendre une année sabbatique.

J’avais prévu, histoire de me rappeler le bon vieux temps, de me lever après 10h le matin. J’avais prévu de me gaver de jeu vidéo en dévorant ma pile de jeux en retard et pourquoi pas en m’offrant le luxe de me refaire un des monuments de ma ludothèque. J’avais prévu de jouer à des jeux de société avec Florence, et principalement au très bon Munchkin qui attendait sagement d’être déballé par Florence au matin du 25. J’avais prévu de travailler sur une nouvelle version du blog. Babs avait prévu pour moi J’avais prévu de travailler dehors, de repeindre. Surtout j’avais prévu d’aller faire du sport.

Les pieds de la famille

Au final, à l’exception de la refonte du blog, absolument rien ne s’est évidemment passé comme prévu. Et pourtant, j’ai absolument adoré ces vacances durant lesquelles j’ai pris un plaisir fou sur des choses pour le moins… étonnantes.

Du jeu vidéo de qualitay !

Vu qu’il a fait un temps de cochon pendant la quasi totalité des vacances, le sport est complètement passé à la trappe. En revanche j’ai réussi à prendre du temps pour me poser devant ma console, le pad vissé entre les mains. Mais alors que j’avais en tête des titres comme Okami, Uncharted, Horizon Zero Dawn ou Life is Strange ; mes jeux des vacances ont été Overcooked et Need for Speed Payback…

Babs en a déjà parlé, elle a complètement craqué pour Overcooked. J’ai certes acheté ce jeu au détour d’une promo il y a quelques semaines en prévision des vacances, dans l’idée d’y jouer un petit peu avec Florence. Mais je ne me serais jamais imaginé voir Babs, chaque matin, débouler dans le salon pour nous engueuler en criant « allez, c’est l’heure du tryhard, on a un jeu à finir et il nous manque des étoiles ! ». Surprenant, mais tellement kiffant.

Need for Speed Payback

En revanche, je n’aurais jamais misé une piécette sur Need for Speed pour devenir LE jeu de mes vacances. Je n’en dirais pas énormément puisque je compte bien vous en parler plus en détail dans un test complet, mais j’ai eu avec ce jeu une relation complètement irrationnelle. Je lui ai de suite trouvé une multitude de défauts, et plus la partie avançait plus ceux-ci me sautaient au visage. Et pourtant, il m’aura tenu en haleine et ne m’aura pas lâché et j’ai même réussi à terminer l’histoire principale après une bonne vingtaine d’heures de jeu. Vous avez dis maso ?

Du jeu pour adultes et du film d’auteur !

Nous adorons les jeux de société. Babs a parlé de « Concept » qui a rejoint notre petite collection que nous apprécions énormément, aux cotés de « Carcasonne », « Dixit », « Catan » ou encore « Les aventuriers du Rail ». A quoi ai-je aimé jouer pendant les vacances ? A « Trio Monsters » et à « Sakapuss », 2 jeux de cartes pour enfants.

J’en aurais presque honte, mais j’ai profité de la programmation TV de Noël. Alors qu’elle n’est quasiment jamais allumée à la maison en temps normal (elle ne sert que pour le sport, Netflix, et les consoles), la télé a servi un peu plus pendant les congés et je me suis laissé happer par les comédies romantiques qui repassent chaque année à la même période. A moi donc les classiques « Il était une fois » ou « The Holiday »…

Jumanji

Et puis, pour terminer les vacances nous aimons régulièrement nous faire une petite séance ciné tous les trois. Sauf que nous nous y sommes pris très tard, que nous avions déjà vu Star Wars, et que nous avons du nous rabattre sur le seul film qui collait au planning. Alors que nous ne l’avions jamais envisagé, nous nous sommes retrouvés devant le remake de Jumanji. Et bien nous avons, tous les trois, absolument adoré ! J’irais loin, et je prends le risque de me faire insulter par les cinéphiles, mais c’est peut-être le film le plus drôle que j’ai vu ces 12 derniers mois.

Et si, finalement, c’était ça la magie de Noel ? Oublier son quotidien, se laisser porter, retrouver son âme d’enfant et profiter des plaisirs simples ?

Le son de la semaine

J’ai longtemps hésité. Mariah Carey aurait pu s’imposer avec son « All I want for christmas is you » que Babs écoute en boucle chaque année pendant les fêtes. Orelsan et son « Tout va bien » a longtemps tenu la corde tant j’aime cet artiste et j’aurais aimé le mettre à l’honneur pour le tout premier épisode de la saison. Mais il y a des circonstances et des souvenirs qui sont plus forts que tout.

C’est tout pour aujourd’hui. Dans le prochain épisode, vous saurez si je me suis mis à regarder Gilmore Girls en écoutant du Avril Lavigne et en jouant aux Sims… Ou pas!

Image d’illustration : un chat, qui dort. Je fais ce que je veux d’abord!