Wii U : J-4

2

Ce vendredi, la dernière née des consoles de salon envahira les allées des supermarchés. Malgré une date de sortie idéalement placée (pile un mois avant noël) et une campagne de pub qui monte en puissance, l’engouement autour de la Wii U parait bien léger. Et pourtant, j’ai pré-commandé la mienne.

En grandissant, on apprends à faire cohabiter le coeur et la raison, on devient lucide et réfléchi, on pèse le pour et le contre. Depuis quelques semaines, l’enfant qui sommeille toujours en moi ressentait une excitation grandissante : une nouvelle console de jeu sur le marché, c’est un droit au rêve, au fantasme de nouvelles expériences de gameplay. Mais en face, la raison de plus en plus austère venait refroidir ces ardeurs : « ma Wii a passé des années à prendre la poussière », « je n’ai déjà pas le temps de jouer à toutes mes consoles », « plus de 300€ quand même, sans véritable jeu »…

Ma fille comme excuse ? Nooooonnnnn…

Cette petite guerre interne semblait de plus en plus mener à une victoire de la raison. Jusqu’à ce qu’une petite voix vienne semer le trouble, celle de ma fille Florence. A bientôt 7 ans, elle commence à apprécier (même si c’est avec une étonnante modération) les sessions de jeu vidéo avec son papa. Et qui mieux que Nintendo est à même de proposer un catalogue de jeux parfaitement adapté à une utilisation « casuale » et familiale ?

Du coup, vu que je ne fais pas parti de la caste des blogueurs influents, heureux bénéficiaires d’une console gracieusement offerte par Nintendo, j’ai craqué sur amazon pour un pack premium (console 32 Go + le jeu Nintendo Land) accompagné de New Super Mario Bros U. Bien évidemment, dès réception je vous ferais part de mes impressions sur la bestiole, afin de vous aider à vous décider pour noël.

Pour rappel et pour simplifier un peu les choses, la Wii U ressemble à une Wii plus puissante, gérant une résolution HD, dont la principale nouveauté réside en son gamepad, une « mablette » comprenant un écran tactile et des éléments d’un pad classique (croix directionnelle, boutons, gyroscope). Cette mablette doit permettre d’ajouter des nouveaux éléments de gameplay, mais elle permet aussi de jouer sans avoir recours à la télé. Bon point à noter, les jeux et accessoires Wii seront parfaitement compatibles avec la Wii U.

Plus d’infos ici même très bientôt donc.

2 COMMENTAIRES

  1. La Wii U résistera-t-elle à l’engouement pour les tablettes 7 pouces ? A la vue du prix et de la quantité de jeux proposés par Google Play et l’App Store, j’ai vraiment des doutes sur son avenir…

  2. Mes deux garçons me demandent sans arrêt quand je recevrai la Wii U…. Ce matin encore, mon dernier, qui a 7 ans, m’a demandé s’il pourrait y jouer ce soir. Je lui ai dit non. Première bonne raison : je ne l’ai pas encore reçue. Deuxième bonne rasion : il n’a pas droit de jouer aux jeux vidéo quand il a école. Et toc ! C’est comme ça. Mon dernier de 7 ans est né avec une manette entre les mains. Il faut donc cadrer l’utilisation des consoles. Autrement, je passerai tout mon temps à jouer avec lui. Cette Wii U promet un grand moment de partage avec mes deux jeunes joueurs dans le salon. C’est pour cette raison que j’attends la Wii U. Le temps d’un moment, je vais redevenir comme eux. On va s’amuser comme des petits fous avec ce nouveau gadget. Cette perspective m’enchante. je vais donc passer une bonne semaine. C’est déjà Noël.

Laisser un commentaire