Windows Phone 7, un OS de gamers ?

0

Face à iOS et Android, l’OS mobile de Microsoft a des atouts à faire valoir.

Vous le savez peut-être déjà, ça fait quelques mois maintenant que je découvre les joies de Windows Phone 7 grâce au HTC HD7 mis à ma disposition par Microsoft. En attendant le retour des tests de jeux WP7 dans les prochaines semaines (vous pouvez déjà retrouver celui du sympathique O.M.G. d’Arkedo), je vous livre mes impressions sur la partie gaming de l’OS challenger.

 

Qui dit Windows, dit Xbox

Microsoft est le seul acteur du marché à pouvoir s’appuyer sur une division jeu vidéo de premier ordre et le géant américain joue cette carte sans retenue.

Xbox Live

En embarquant le Xbox Live au sein de son OS mobile, Microsoft fait bien plus que décliner son hub. Il offre à l’utilisateur une convergence unique entre son expérience gaming PC, console et mobile.

Avec le Xbox Live dans votre poche c’est tout d’abord son aspect réseau social qui vous accompagnera partout. Checker le statut de vos amis, consulter vos messages, interagir avec vos contacts, jouer avec eux, on retrouve toutes les fonctions du service online de Microsoft. On retrouve également une fonction plébiscitée par les joueurs depuis son introduction il y a 5 ans : les Succès. Et oui, vous pouvez désormais améliorer votre gamerscore dans les transports en commun et sur le trône (pas la peine de nier !). Quoiqu’on pense de cette fonctionnalité, c’est un atout commercial et stratégique indéniable pour Microsoft pour fidéliser ses joueurs. Quand on voit la guerre que se mènent les acteurs du secteur sur téléphone mobile (lire à ce sujet La bataille des achievements sur téléphones portables sur Barre de Vie), sa stratégie intégrée est peut-être la meilleure façon de tirer son épingle du jeu.

Xbox Games

Mais le plus important reste bien entendu les jeux. Et dans ce domaine, les Windows Phones peuvent aussi s’appuyer sur l’infrastructure maison. En effet, la proximité des environnements de développement permet d’envisager des adaptations de la console vers le mobile dans des conditions optimales. Cela permet un passage rapide du XBLA vers le marketplace WP7, et ainsi des perspectives de rentabilité intéressantes pour les éditeurs. On peut voir l’application de cette possibilité à travers l’exemple Ilomilo dont le test devrait arriver dans les prochains jours sur Ludomaniaque. En tout cas, cette facilité a été vantée par tous les développeurs que j’ai eu la chance de rencontrer pour évoquer WP7. D’ailleurs, n’hésitez pas à aller jeter un œil aux comptes-rendus de ces rencontres pour avoir un avis professionnel sur l’OS et ces possibilités en termes de gaming  :

  •   rencontre avec Camille Guermonprez d’Arkedo ici,
  •   rencontre avec Pohlm Studio ici.

D’autre part, les jeux estampillés XBL garantissent un minimum de qualité vu qu’ils doivent respecter les standards imposés par Microsoft. Cette procédure étant assez contraignante, elle privilégie la qualité (je n’ai jamais dit qu’elle la garantissait ;)) à la quantité. Toutefois, si vous aimez tester des dizaines de jeux par jour et dénicher les perles inconnues au fin fond du tas de fumier du marketplace c’est tout à fait possible. Comme sur les autres OS, le market regorge de jeux gratuits ou à tout petit prix avec classement par popularité, avis des joueurs et tout le toutim.

Des défauts de jeunesse

Si WP7 a des atouts dans le secteur du jeu vidéo, il a également des défauts à corriger pour espérer devenir une référence.

L’absence de gestion du multi-tâches : Relancer complètement un jeu et parfois perdre sa progression parce qu’on a reçu un appel, que le téléphone est passé en veille ou qu’on a verrouillé l’écran quelques secondes, c’est vraiment frustrant. En 2011, c’est même à la limite du carton rouge.

Nombres de jeux : De grosses licences, de grands éditeurs, mais finalement un choix encore un peu limité. Ça s’explique par le processus de validation de Microsoft, mais surtout par la jeunesse de l’OS et ses parts de marché modestes comparé à Android et iOS. Wait and see donc.

Prix et modèle économique : Les jeux WP7 ont tendance à être plus chers que sur les autres OS mais nous ne nous lancerons pas dans un débat sur le juste prix des jeux, sujet très intéressant mais extrêmement complexe. Par contre, j’ai été déçu de constater que la monnaie du Xbox Live, les MS Points, n’a pas cours sur WP7. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais personnellement je me serais bien passé de donner une fois de plus mon numéro de CB…

Des défauts plus où moins gênants donc, mais des défauts clairement identifiés.

 

L’avenir

Une bonne partie de ces défauts est d’ailleurs sur le point d’être corrigée.

Tout d’abord, c’est la nouvelle version de l’OS, baptisée Mango, qui va venir remettre un coup de jeune sur la partie technique. Prévue pour le mois d’octobre, elle gérera le muli-tâches et donc offrira enfin une performance adaptée au jeu vidéo nomade. Rattrapez son retard c’est bien, prendre de l’avance c’est mieux. Ainsi, Mango devrait mettre l’accent sur l’interaction entre mobile et console pour une expérience de jeu conjointe. Si il paraît un peu trop ambitieux d’imaginer continuer sur mobile une partie commencée sur console de salon comme le proposeront bientôt la Wii U et le combo PS3-PS VITA, on peut par contre penser à des jeux complémentaires, s’influençant mutuellement via du contenu bonus ou des quêtes annexes. Il serait également question d’interactions directes entre joueurs mobile et console, voire de compatibilité avec Kinect. On peut même espérer tirer partie des fonctions téléphoniques et multimédia des Windows Phone pour donner carrément dans l’ARG (pour Alternate Reality Game). on parle notamment de possibilités de voix sur IP accrues. Reste à voir comment et à quelle échelle les développeurs vont s’emparer de ces nouvelles possibilités. Car si on veut voir de grandes choses au niveau gaming, il va falloir que WP7 pénètre profondément le marché.

Et pour ça, l’OS mobile de Microsoft peut compter sur l’arrivée de nouveaux terminaux très séduisants sur le papier. Toshiba, Samsung et surtout Nokia s’apprêtent à lancer leurs nouveaux Windows Phones dans les prochains mois ce qui permettra à WP7 de pouvoir rivaliser avec la concurrence.

To be continued

Windows Phone 7 possède un très fort potentiel malheureusement sous-exploité en terme de jeu vidéo. Avec l’arrivée conjointe de Mango et de nouveaux terminaux de qualité, le challenger pourrait bientôt devenir la référence. To be continued…

Laisser un commentaire