LittleBigPlanet (PS Vita)

0

Alors que ses qualités intrinsèques ne sont pas remises en cause, ma PS Vita a tendance à prendre la poussière. La faute à un manque cruel de jeu à la hauteur de la console. L’attachant Sackboy peut-il se muer en sauveur de la console nippone ?

« Papa, on joue avec la petite peluche ? »

Apparu pour la 1ere fois sur PS3 en 2008, Little Big Planet s’est très vite affirmé comme le leader du jeu de plateforme sur les consoles Sony, grâce à un personnage incroyablement charismatique (le fameux sackboy) et à un éditeur de niveaux à la richesse encore jamais approché auparavant. Car plus qu’un simple jeu de plateforme, Little Big Planet est une ode à l’inventivité des joueurs, capables de créer leurs niveaux et de les proposer à l’ensemble de la communauté.
Après 2 épisodes sur PS3 et une adaptation timide sur PSP, Little Big Planet pose ses valises sur PS Vita, non sans continuer d’amener un incroyable vent de fraicheur sur le jeu vidéo.

Que vous connaissiez ou non la série, ce qui frappe toujours d’entrée avec Little Big Planet, c’est le coté incroyablement choupinou du jeu. Sackboy est toujours aussi craquant et attendrissant, et les niveaux faits de cartons pate et de gros chamallow continuent de réveiller mon âme d’enfant. La technique du titre sur PS Vita est d’ailleurs irréprochable, avec une finesse de détails et une palette de couleurs qui chatoient nos rétines.

L’apport élégant du tactile

Si au niveau des principes de jeu, Little Big Planet PS Vita conserve exactement la même orientation que ses grands frères (plateforme assez simpliste, sauts un peu mollassons, fausse 2D avec 3 niveaux de profondeurs), il apporte par petites touches des ajouts rendus possibles par les capacités de la console. On retrouve ainsi des blocs à toucher directement sur l’écran, des missiles à guider en laissant glisser son doigt… Des petites touches parfaitement dosées qui viennent enrichir le gameplay sans jamais le surcharger.

Très plaisante et variée, la campagne principale souffre de deux gros défauts : sa durée (environ 5-6 heures) et sa bien trop grande facilité. Il reste clairement comme un arrière gout de trop peu lorsque l’histoire s’achève, tant on a l’impression d’avoir simplement achevé un immense tutoriel. Ce n’est pas faux, tant l’intérêt de Little Big Planet a toujours été démultiplié par le nombre quasi infini de niveaux mis à disposition par les autres joueurs. A condition d’être connecté à internet et d’avoir la possibilité de jouer en ligne, ce qui n’est pas forcément évident sur une console nomade.

Reste qu’avec son level design au charme unique, son gameplay encore renforcé par les capacités de la console, sa quantité étonnante de mini jeux inclus, son éditeur si riche que je me refuse à y mettre les doigts pour tenter de conserver un peu de vie sociale, Little Big Planet est absolument indispensable à tout possesseur de PS Vita. Rien de moins.

Riche, beau, innovant, Little Big Planet réussit l’exploit de continuellement se renouveler à l’aide de petites touches subtiles et parfaitement amenées. Malgré une durée de vie « de base » un peu faiblarde, il se place comme le jeu référence sur PS Vita, surtout si vous avez la possibilité de connecter votre console à internet et de profiter des niveaux crées par les autres joueurs.

Ma note : 8.5/10
Jeu disponible sur PS VITA. Merci à Playstation pour l’envoi d’une version de test.
Prix : environ 35€.

Laisser un commentaire