Des couvertures pour Peter

J’en vois déjà certains bondir de leur chaise… Mais oui, j’ai acheté des couvertures à Pitpit pour l’hiver… Quelques explications…

Un cheval avec une couverture sur le dos, je l’admet volontiers ça n’a pas vraiment de sens… Pourquoi ai-je donc acheté des couvertures dans ce cas ?
Je vais essayer de vous donner mon avis.

Dans un monde idéal, Peter (le cheval que j’ai en pension) ne serait pas couvert. J’aurais le temps de le sécher convenablement avant (s’il a plu au niveau de la selle) et après le travail.
Ce monde idéal est celui où j’aurai beaucoup plus de temps qu’actuellement. Du coup Peter serait recouvert d’une épaisse toison qui lui permettrait de rester dehors (il est au champ la journée et en box la nuit) sans rien craindre (ni pluie, ni vent, ni froid).

couverture_chevaux_neige

Or je suis loin d’être dans le monde idéal que je vous ai décrit et si je laisse Peter sans couverture j’aurai de sérieux soucis. Du coup, même si les puristes du cheval au naturel m’en voudront j’ai tout de même investi dans des couvertures. Oui vous avez bien lu. DES couvertures.

La première est une couverture d’extérieur (imperméable) pour la journée, sans aucun rembourrage. En Corse les températures ne sont pas suffisamment fraîches la journée pour devoir prendre une couverture chaude. Bien au contraire il risquerait de transpirer et ce n’est vraiment pas génial. Mon choix s’est porté sur la Masta Zing Light Weight de couleur pétrole.

La deuxième couverture est une couverture pour les nuits fraîches : imperméable et rembourrée. Je vous avoue avoir longtemps hésité entre plusieurs modèles et c’est la Masta Zing High Neck en 220 g de couleur noire que j’ai sélectionnée.

Couverures

Elles ont toutes les 2 été commandées sur un site internet anglais : Equestrian Clearance. Là encore vous avez le droit de me dire que ce n’est pas vraiment très cool pour les petits revendeurs français. Mais bon… j’en ai presque 2 pour le prix d’une (malgré les frais de port) donc le porte monnaie à tranché.

Pour terminer sur un point positif Peter gardera malgré tout un peu ses poils. Il ne sera pas tondu sous ses couvertures… J’essaierai de mettre des photos quand les couvertures seront arrivées.

La superbe image où l’on voit ces beaux poneys sous la neige (sans couverture of course), pour illustrer l’article vient du site du photographe Bruno Miniussi.