Niko le petit renne 2

0

Niko n’a pas de plus grand rêve que de réunir à nouveau son papa, membre de la brigade du père Noël, et sa maman. Alors lorsque celle-ci lui présente son nouvel amoureux, un renne nommé Lenni papa d’un jeune fils, le cœur de Niko se brise.

Le tout premier « Niko le petit renne », pourtant loin d’être inoubliable, gardera à jamais une place particulière dans notre famille de geeks. C’est en effet le premier film qui a fait pleurer Florence, complètement inconsolable de voir ce petit renne privé de son papa. C’est avec une vraie curiosité que nous avons débuté le visionnage de ce nouvel opus des aventures de Niko.

Toi, plus moi, plus lui…

Vous l’avez compris à la lecture du pitch, le film aborde le thème de la famille recomposée, et des soucis pour les plus jeunes d’accepter « l’autre papa » ou bien ce petit frère qui débarque sans que l’on s’y attende vraiment. Si l’ensemble dégouline de bons sentiments, le film propose toutefois de jolis moments de tendresse, et peut vraiment servir de « mode d’emploi » à destination des touts petits concernés par une famille recomposée.

3232-niko2_family

Mais Niko le petit renne 2, c’est aussi et surtout un film d’aventure, opposant un jeune renne courageux et intrépide à une horde d’aigles redoutables bien qu’un peu idiots, manipulés dans l’ombre par une étrange créature avide de vengeance. Et bien que convenu et sans grande surprise, l’intrigue est suffisamment bien amenée pour qu’à aucun moment l’ennui ne gagne. Certes, les ficelles sont parfois un peu grosses, mais l’ensemble est plutôt efficace.

Gélatine et Nutella.

En revanche, il manque à Niko le petit renne 2 de vrais moments drôles. Pourtant certains personnages secondaires semblaient taillés pour de vrais gags destinés aux enfants, mais c’est bien trop timide et on ne rigole vraiment pas beaucoup. Manque de créativité ou vrai volonté de faire un film plutôt mielleux et touchant ?

Car effectivement, Niko et son petit frère sont à croquer, bien aidés par une qualité d’image et d’animation en net progrès par rapport au premier épisode. On fond littéralement devant leurs regards tristes et attendrissants. Malheureusement, tous les personnages sont un peu trop stéréotypés et premier degré, affichant un cruel manque de profondeur.

b197-niko2_flying-forces

Niko le petit renne 2 fait parti de ces titres familiaux divertissants qui se laissent regarder sans bouder son plaisir. Sans tutoyer les sommets, et malgré une histoire dégoulinante de bons sentiments, on se laisse facilement porter pendant l’heure et quart que dure le film et au final on passe un très bon moment. Le parfait film d’animation à regarder en famille, bien au chaud sous la couette un jour de pluie.

Merci à BAC Films pour l’envoi d’une version presse.

Laisser un commentaire