Man vs Wild

3

« Bear Grylls, un ancien des forces spéciales de l’armée britannique, s’est reconverti en aventurier de l’extrême. Parachuté dans les zones les plus hostiles de la planète, il n’est équipé que d’un couteau, d’une gourde et d’une pierre à feu. »

Cette phrase n’est pas de moi, c’est tout simplement l’accroche du DVD de la première saison des aventures de Bear « mon nom est trop cool pour avoir un surnom » Grylls qui sort le 12 Avril prochain. Elle est tellement magnifique que j’ai préféré vous la livrer tel quel. Sérieusement, c’est beau on dirait du Nanar ! Ceux qui me connaissent, et ceux qui suivent un peu ce blog, sauront mesurer le compliment à sa juste valeur.

Mais ce n’est pas d’un nanar que je vais vous parler aujourd’hui, mais bien d’une série de documentaire de l’extrême. Man vs Wild, aka Seul face à la nature sur les ondes hexagonales de NT1, est une émission de survie en milieu hostile où l’on suit les pérégrinations DU baroudeur ultime. Lâché dans les endroits les plus inhospitaliers de la planète, Bear met à profit son expérience de commando pour survivre en décryptant pour nous les dangers et les ressources de ces contrées infernales. Bear est très fort, et il est au moins aussi fou qu’il est fort. « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais » est le genre de conseil qu’il devrait distiller à l’antenne tant ses exploits tiennent parfois plus de la performance que de la nécessité. C’est aussi ce qui fait le charme de l’émission et quand Bear fait un traineau avec une carcasse de cerf, pêche des poisson-chats géants en utilisant son poing comme appât ou se fait un lavement avec de l’eau croupie, on en redemande !

Bear : un homme, une vie, un meme

Ce côté trash de l’ami survivor lui vaut la consécration suprême du geekdom (ou de la geekosphère si vous préférez). En effet, comme Chuck Norris et beaucoup d’autres avant lui, Bear Grylls et son goût immodéré pour un certain fluide corporel sont devenus un meme qui me fait particulièrement marrer.

Le DVD de la première saison contient 9 épisodes de 45 minutes et en bonus un épisode inédit intitulé Guide de survie vol. 1 dont vous pouvez trouver un extrait ici.

Pour finir, une réflexion à méditer : la survie c’est comme le foot, c’est bien aussi confortablement vautré dans son canap’ ! :p

3 COMMENTAIRES

  1. Un mélange de super héros, de super culot et de super chanceux…

    Apprendre à vivre dans les endroits les plus inhospitaliers de la planète… La saison 2 sera le guide de survie chez la belle-famille? 🙂

Laisser un commentaire