Si on m'avait dit quand j'ai commencé à bloguer à propos du jeu vidéo que je consacrerai un article au Démineur, j'aurais probablement ricané bêtement. Et pourtant, moins de deux ans après, me voilà sur le point de le faire. Pour la deuxième fois.