on aurait aimé l’écrire