Tomb Raider

0

Les icônes mythiques du jeu vidéo, ces personnages qui ont vraiment marqué à jamais le grand public, ne sont pas si nombreux : on y retrouve PacMan, Mario, Sonic et Lara Croft. Le redémarrage de la série Tomb Raider, qui plus est avec un budget de développement XXL, se voulait donc être un évènement. Et si la belle Lara régnait à nouveau sur le jeu vidéo ?

Comment une jolie jeune femme peut se transformer en une machine à tuer, une beauté froide de bonne famille dégageant une assurance excessive ? Qui est vraiment, ou plutôt qui était vraiment Lara Croft ? C’est le postulat de départ de Square Enix pour ce « reboot » de Tomb Raider, nous présentant une Lara très jeune, hésitante et bien élevée.

Le temps de l’innocence

Toute jeune archéologue, Lara participe à une expédition à bord de l’Endurance, vieux navire un peu moisi. Alors sur la trace d’une civilisation asiatique disparue, l’Endurance ne résistera pas à une violente tempête et les membres d’équipages se retrouvent échouées sur une ile étrange et loin d’être déserte.
A partir de maintenant, je m’engage à ne pas aller plus loin dans l’histoire, pour ne pas vous gâcher le plaisir. Sachez juste que le premier contact de Lara avec l’ile sera violent, et qu’elle devra se débrouiller seule pour simplement survivre, puis retrouver ses compagnons d’infortune.

tomb-raider-xbox-360-1354569571-073

La belle Lara, apeurée et sanglotante  va connaître un apprentissage accéléré de survie et de combat tellement l’ile regorge de dangers et d’ennemis sans pitiés. Ce qui se passe sur cette ile ferait d’ailleurs presque passer celle de la série Lost pour une plage du club med !

A survivor is born

Si le scénario reste bancal et hautement improbable, Tomb Raider s’empare du joueur par une ambiance exceptionnelle. L’environnement graphique (et sonore) impeccable de justesse remue les tripes, et l’on est immédiatement pris d’empathie pour cette Lara Croft maltraitée et malmenée. C’est diablement beau, fluide, et surtout toujours incroyablement juste. Une merveille de direction artistique.

tomb-raider-xbox-360-1354569571-074

A peine capable d’utiliser un couteau, Lara va progresser au fil de l’aventure. A l’aide d’un système de points d’expérience, vous pourrez ainsi lui apprendre des aptitudes supplémentaires. D’une pleurnicheuse sans fin les premières heures, Lara va se transformer en tueuse efficace, capable d’achever ses adversaires d’un combo coup de couteau dans le genou / vidage de chargeur dans la tête à bout portant. Malsain et jouissif à la fois ! Vous pourrez également améliorer votre arsenal, plutôt limité mais suffisamment vaste pour proposer de la variété dans le gameplay. Ah, la chasse à l’arc avec des flèches enflammées, un pur moment de poésie…

Nathan Drake, j’écris ton nom !

Si Tomb Raider a grandement inspiré la série des Uncharted, c’est désormais Uncharted qui a inspire très clairement ce nouveau Tomb Raider. On retrouve ainsi beaucoup de similitudes qui plairont (scènes hautement cinématographiques, grand spectacle, sentiment d’agilité et de puissance) ou déplairont (QTE dispensables, effet couloir, malchance du héros à la limite du ridicule). Plus que jamais, Lara Croft ressemble à la sœur de Nathan Drake, ce qui n’est clairement pas pour me déplaire. Seule ombre au tableau, les « énigmes », élément clé de la série depuis ses origines, sont réduites ici à la portion congrue, avec seulement quelques tombeaux ne présentant vraiment aucunes difficultés. Dommage.

L’aventure solo se boucle en 10-12 heures dans son premier run, mais le jeu pousse à l’exploration avec des coffres et objets cachés de partout. D’ailleurs une fois l’aventure terminée, libre à vous d’explorer l’intégralité de l’ile si vous souhaitez jouer au collectionneur. A noter qu’un mode multi est disponible, mais ne l’ayant pas testé je ne peux en dire plus.

tomb-raider-xbox-360-1354569571-075

Beau, prenant du début à la fin, varié, Tomb Raider place à nouveau Lara Croft au sommet ! Tous les aspects du jeu transpirent la qualité et le gout du détail, et percer les mystères de cette ile étrange tout en voyant évoluer d’heure en heure la magnifique Lara est un vrai bonheur de joueur. Un must-have du jeu d’aventure action. Et puis, vous ai-je dis que Lara était vraiment magnifique ?

Ma note : 9/10
Jeu disponible sur Xbox360, PS3 et PC. Version testée : Xbox360. Jeu acheté avec nos propres soussous
Prix : environ 50€.

Laisser un commentaire