Warren Spector présente Epic Mickey 2

6

Le papa de Deus Ex est venu nous présenter son nouveau jeu en personne mercredi dernier.

Un Epic Mickey peut en cacher un autre

Après le succès du premier opus sur Wii, ce n’est pas une mais deux suites indépendantes qui vont venir enrichir la licence.

Tout d’abord, Epic Mickey : Le retour des héros poursuit l’aventure sur PC etconsoles de salon (Wii, PS3 et Xbox360 dès le 21 Novembre, sur WiiU un peu plus tard) en reprenant là où l’intrigue du premier s’est arrêtée. Mickey y retrouve son pinceau magique et il est cette fois accompagné de Oswald le lapin chanceux, un des premiers héros de Walt Disney. Le jeu fait donc la part belle à la coopération et c’est là la principale nouveauté. Que les Forever Alone se rassurent, en solo le second personnage est contrôlé par l’IA et on peut profiter de l’univers Disney peinard sans avoir à inviter un pote à la maison.

En plus de cette suite, Disney présente Epic Mickey : Power Of Illusion en exclusivité sur Nintendo 3DS.
Cet épisode est un retour aux sources puisqu’il rend directement hommage à la série des Illusion et en particulier au mythique Castle of Illusion sorti sur Megadrive en 1991. On a donc affaire à un jeu de plateformes en 2D avec des graphismes qui fleurent bon le temps béni des 16-bit. Old school dans l’âme, cette version tire tout de même parti des particularités de la 3DS en mettant l’écran tactile à contribution. Il faudra notamment faire apparaître ou disparaître des éléments du décor en les dessinant pour que Mickey puisse progresser dans les niveaux.

J’ai pu jouer quelques minutes aux versions Wii, PS3 et 3DS et je peux vous dire que… rien en fait. Je ne peux pas vous donner mon avis vu que les versions présentées n’étaient pas les versions définitives. Un peu de patience, je devrais pouvoir vous en dire plus très bientôt…

Epic Spector

Monsieur Spector a donné de sa personne puisqu’il il a passé près d’une heure à jouer en coop avec les invités aux différentes versions de ce nouvel Epic Mickey. Très sympa et très accessible il en a profité pour montrer divers aspects du jeu, comme la possibilité de gérer les obstacles de plusieurs façons différentes et bien sûr l’importance de la coopération entre Oswald et Mickey. Il a également improvisé une petite séance de dédicaces pour ceux qui avaient pensé à amener leurs jeux.
Comme moi aussi je suis sympa je lui ai fait gagner quelques minutes en n’allongeant pas la fille de ses admirateurs. Ne me remercie pas Warren, ça m’a fait plaisir.

6 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire