Hasta la muerte by pohlm studio

1

La dernière soirée Windows Phone Gaming a été l’occasion de découvrir pohlm studio et son premier jeu : Hasta la muerte.

Hasta la muerte est le premier jeu d’un jeune studio angoumoisin*, pohlm studio, qui devrait débarquer dans les prochaines semaines sur le Xbox Live pour Windows Phone 7. A la base simple projet étudiant, HLM (ndr : ah ouai, quand même !) est une bête de concours qui a collectionné les prix aux quatre coins de la planète avant de taper dans l’œil de Microsoft qui éditera le titre ! Belle reconnaissance, le jeu était même présenté sur le stand du géant de l’informatique lors du dernier E3. Visiblement, les frenchies de pohlm studio n’ont pas (encore^^) pris la grosse tête et nous ont fait le plaisir de venir passer la soirée avec nous. Ils en ont profité pour nous présenter leur bébé et pour nous le faire essayer, en exclusivité intergalactique.

Vous m’excuserez mais l’acronyme HLM c’est juste hors de question, alors je vais continuer avec le nom complet du jeu pour vous en parler un peu plus. Et puis ça fait un max de caractères en plus pour bibi ! Ça serait génial si j’étais payé au caractère ! Ça serait génial si j’étais payé tout court en fait :_okayface:

Hasta la muerte vous met dans la peau, enfin dans le squelette, enfin dans le rôle de la Mort en personne. Cette bonne vieille faucheuse devra sauver les âmes de la damnation pendant 5 chapitres, divisés en 35 niveaux, dans ce qui est décrit par ses créateurs comme un survival platformer. En fait, il s’agit d’une réinterprétation du principe de Pac-Man où il faut alternativement chasser et fuir les âmes peuplant les niveaux. Récoltez une âme au bon moment et vous la sauvez, récoltez la au mauvais moment et vous la transformez en âme damnée jetée à votre poursuite. Ouep, pas glop.
Pour vous aider dans votre noble tâche, vous serez épaulés par des soulpets qui confèrent des pouvoirs spéciaux à la Mort. Super vitesse, invisibilité et j’en passe, vous aurez de quoi faire pour masteriser les différents niveaux à la perfection. Car Jusqu’à la mort est un jeu de scoring et on nous a promis un challenge conséquent pour les hardcore gamers qui voudraient débloquer tous les secrets du titre, et tous ses succès.
Et oui, un des avantages d’avoir le Xbox Live sur son portable c’est que le jeu dispose de ses propres succès avec 200 points à la clé pour ceux qui voudraient gonfler leur gamerscore.

Le parti pris artistique est pour le moins radical avec un graphisme très particulier (pas vraiment à mon goût à vrai dire) et une bande son scratchée (elle clairement à mon goût par contre :)). By the way, j’ai trouvé les crédits vraiment superbes (comment ça « on s’en fout » ?). Le mieux est de voir tout ça en action pour vous faire un avis :


Hasta la muerte se joue à l’accéléromètre, un choix plutôt judicieux à mon avis vu mon dégoût profond pour les joysticks virtuels. La Mort se dirige instinctivement dans les niveaux labyrintiques et le gameplay a l’air plutôt bien pensé; je n’en attendais pas moins d’un des seuls studios à employer un ergonome 😀

Terminé depuis novembre dernier, Hasta la muerte devrait arriver sur le market dans les prochaines semaines aux alentours de 3-4 € avec une version démo pour vous faire une opinion.

 

* Les habitants d’Angoulême. Et ouai, c’est ça aussi le journalisme total^^

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire