Hidden Agenda

Et si la toute nouvelle gamme de jeux « PlayLink » pouvait accoucher d’autre chose que des traditionnels party-game pour casuals gamers ? Il semblerait bien que oui, et cet Hidden Agenda pourrait bien être une vraie petite surprise.

Arrêté en flagrant délit il y a 5 ans, le tueur en série Jonathan Finn attends son exécution dans le couloir de la mort. Mais à quelques jours de son dernier souffle, et alors qu’il avait avoué tous ses crimes, il demande à rencontrer la procureur du dossier pour d’étonnantes révélations.

Pour l’amour du risque… d’engueulade

Avec une réalisation d’excellent niveau (surtout pour un jeu étiqueté « casual »), Hidden Agenda vous propose de participer à un polar plutôt sombre dans une sorte de film interactif durant lequel vos décisions influenceront la suite de l’histoire. Pour les connaisseurs, la mécanique est proche d’un « Heavy Rain » ou d’un « Until Dawn », à la différence qu’Hidden Agenda est un jeu multijoueur coopératif.

Armés de leur téléphone portable ou de leur tablette (comme c’est la coutume pour les jeux PlayLink), les joueurs devront jouer les détectives et prendre les bonnes décisions. Alors que l’histoire d’Hidden Agenda défile sur l’écran de la télévision, elle viendra s’interrompre lorsqu’il faudra prendre une décision et chaque joueur devra alors donner son avis à l’aide de son téléphone. Et d’un coup, tout le sel du jeu fait surface, car les décisions se prennent à la majorité des votants. Dans certains cas, il faudra même que tous les joueurs soient unanimement d’accords pour que l’enquête se poursuive. Et voilà que sur le canapé ca discute, ca argumente, et même parfois ca s’engueule ! Et si jamais le débat est un peu trop long, il y a toujours la possibilité de jouer les dictateurs et d’user d’un bonus (ils sont en nombre limités) pour choisir seul à la place de tous les autres joueurs.

En plus de cette structure cinématique / choix, le jeu propose également des moments bien plus stressants avec une liste d’indices à retrouver en un temps limité, ou bien un petit QTE pour réussir une action à un moment ou l’on ne s’y attend pas du tout. Jouissif.

Good cop, bad cop

Malgré des personnages qui frôlent parfois le cliché et quelques errements scénaristiques, l’ensemble est parfaitement cohérent et tient suffisamment en haleine pour donner envie de boucler son enquête. Fait très appréciable, les choix des joueurs ont une vraie conséquence sur la suite des évènements et le titre propose énormément d’embranchements et de fins différentes.

Dommage au final que le jeu soit un peu court (il nous a fallu un peu plus de 2 heures de jeu pour boucler l’enquête, engueulades incluses) et qu’à moins d’être un acharné qui voudrait disséquer toutes les options possibles il n’offre quasiment aucune rejouabilité.

Notons tout de même la présence d’un mode de jeu compétitif dans lequel chaque joueur se verra confier au fil du jeu des « intentions cachées ». L’objectif est alors de forcer une décision, souvent pour faire capoter l’enquête, pour remporter des points. Les autres joueurs pourront de leur coté essayer de démasquer le traitre et un vote permettra aux plus perspicaces de remporter également des points. L’idée est excellente mais manque malheureusement de finition pour devenir quelque chose de vraiment intéressant. Dommage.

Hidden Agenda est disponible exclusivement sur PS4. Prix : Environ 20€.
Merci à Playstation France pour l’envoi d’une version de test.