Brothers : a tale of two sons

Tous les ans, le « Summer of Arcade » nous propose de petites perles, bien souvent exclusives à la Xbox360 et disponibles uniquement en téléchargement. « Brothers : a tale of two sons » pourrait bien bercer joliment votre fin d’été.

Tout commence comme un vilain cliché de jeu indé. Une histoire triste, des graphismes colorés, et une direction artistique orientée de manière peu subtile vers le larmoyant. Comme un vilain phénomène de mode !

Le pouce droit, sur le stick droit. Le pouce gauche…

Pourtant, une petite idée de gameplay vient piquer la curiosité. Dans la quête d’un remède pour leur père, deux enfants vont quitter leur village et braver les dangers. Et ce n’est pas à tour de rôle mais bien simultanément que vous devrez contrôler ces deux personnages. Le stick gauche et la gâchette gauche pour l’un, le stick droit et la gâchette droite pour l’autre.

brothers-a-tale-of-two-sons-xbox-360-1363186603-023

Déroutant au début, ce gameplay faisant travailler les deux cotés du cerveau s’avère très plaisant. On prend plaisir à faire coopérer le grand frère, plus fort, et le petit, bien plus agile. Malheureusement, les « énigmes » sont très simples, et le jeu souffre d’un effet couloir trop présent.

Et puis, sans s’en apercevoir, on commence à apprécier la richesse de l’univers. Les nombreuses interactions possibles avec l’environnement sont parfaitement inutiles à la progression de l’histoire, mais révèlent les caractères des deux personnages, provoquant une empathie quasi immédiate. Doucement, l’histoire un peu pataude devient touchante et les gros sabots s’effacent devant une belle subtilité.

Bien sur, le jeu est trop court (à peine plus de 3 heures). Bien sur, sa linéarité peut agacer. Mais le voyage est touchant, avec un rythme posé bien agréable et une ambiance toujours bienveillante. Seul hic, un prix un peu élevé pour un titre ne proposant aucune rejouabilité.

Brothers : a tale of two sons est disponible en téléchargement uniquement sur Xbox 360 et prochainement (septembre 2013) sur PS3.
Prix : environ 15€.
Merci à 505 Games pour l’envoi d’une version de test.