Chez Mickey c’est le pied !

0

Nos dernières vacances étaient extra et Disneyland Paris à grandement contribué à rendre nos vacances magiques.

Stéphane et moi allons assez régulièrement chez Mickey depuis quelques années (surement la frustration de n’y être allée qu’une fois à 14 ans avant).
Les 2 premières fois sans Florence, en 2004, à l’occasion d’une St Valentin extraordinaire et de l’organisation des qualifications pour les World Cyber Game (il faudra qu’on vous raconte).
Depuis que Florence est née nous découvrons tous les ans un parc Disney complètement différent. Nous l’y avons emmené la première fois bébé (à 18 mois) et forcément nous ne faisions pas du tout le même type de circuit que maintenant.

En route vers Disneyland Paris

Florence n’était pas au courant de notre escale et elle a eu du mal à comprendre qu’on était bien arrivé chez Mickey. Nos billets d’entrée aux parcs en poche direction le parc Disney. Il est 9H et nous allons pouvoir profiter un peu de « magie en plus »*.

Première attraction : Buzz l’éclair ! Petit problème : nous ne sommes pas encore rentrés dans l’attraction que Florence, limite en pleurs, stresse de ne pas arriver à tirer sur les cibles. Après un « recadrage » de son papa (objectif s’amuser et ne pas stresser de la journée! ), Florence est regonflée à bloc pour tirer sur… moi! Mais c’est pas grave, le tout c’est qu’elle se rende compte que l’objectif de performance n’existe pas, enfin… L’attraction comptabilisant les points obtenus en tirant sur des cibles vous vous doutez que la guerre était déclarée entre Stéphane et moi ! C’est d’ailleurs moi qui l’ai emportée 3 victoires écrasantes à 1…

Buzz étant proche de l’attraction Star Tours (vous entrez dans un vaisseau de Star Wars qui bouge), nous y allons d’un pas décidé. 5 minutes d’attente à l’entrée, nous n’hésitons même pas. Florence qui a vaincu son stress n’a même pas peur en lisant tous les logo « préventifs » sur la pancarte présentant l’attraction. Même si elle a eu un peu la trouille durant l’attraction (elle faisait des têtes assez marrantes une fois dans le vaisseau) si on l’écoute elle veut recommencer de suite…

Je vous passe les détails de toutes les autres attractions que nous faisons : le carrousel, Pinocchio, le monde des petits, les tasses (2 ou 3 fois vu qu’il n’y avait pas de file d’attente).

L’heure du repas arrive (vers 12h il n’y avait pas beaucoup de monde dans les restaurants). Comme nous n’avons pas déjeuné direction un restaurant du parc pour manger des « Fish’n chips » !!! C’est le restaurant à coté de Peter Pan, le Toad Hall Restaurant… Comme nous sommes à proximité de l’attraction PeterPan, nous en profitons pour prendre des Fastpass* qui sont valable pile pour après le repas ! Évidemment ce n’est pas de la grande gastronomie et les anglais doivent pleurer en les mangeant mais je trouve qu’en restauration rapide c’est dur de faire mieux à Disney.

Même pas peur!

Nous nous éloignons de Fantasyland et passons devant une attraction que Florence adore : Pirate des caraïbes! Après avoir rigolé au nez de tous les méchants pirates et fait un coucou à Jack nous coupons à travers le parc pour nous rendre au TRAIN DE LA MINE ! Il doit y avoir 40 000 personnes au moins (enfin 45 minutes de queue pour être précis) donc direction le Fastpass…

En attendant notre tour nous avons le temps de faire au moins la maison hantée et le bateau… C’est le bon moyen pour nous de nous reposer un peu… ce sont 2 attractions qui sont calmes…

Florence à la pression qui monte. Elle n’a jamais fait le train de la mine et a un peu peur. Nous attendons peu (10 minutes maximum alors que l’attente est passée maintenant à 60 min) et nous montons enfin dans le wagon… Je vous laisse juger par vous même si Florence a aimé ou pas grâce à la vidéo que j’ai faite (et où j’ai failli me coincer le dos).

Je ne vais pas vous raconter nos 2 jours, nous retenons juste que c’était génial. Nous n’aurons pas pu faire les nouvelles attractions dans le « Studio ». L’attente pour l’attraction des parachutes était, à chaque fois que nous y sommes allé, d’un minimum 45 minutes et nous n’avions pas envie d’attendre autant (on est devenu exigeants avec le temps).

A noter

  • La magie en plus : lorsque vous prenez un séjour Hotel du parc + billet d’entrée vous pouvez rentrer dans le parc avant les visiteurs ! Vous ne serez pas les seuls au monde, vous êtes chez Mickey tout de même mais les files d’attente sont carrément réduites. Petit point négatif (si on veut vraiment en trouver un), toutes les attractions ne sont pas ouvertes.
  • Fastpass : l’incontournable « coupeur » de file !!!

Laisser un commentaire