Game stories : L’histoire secrète du jeu vidéo

2

L’histoire secrète du jeu vidéo. On ne peut imaginer un sous-titre plus alléchant pour tout amateur de jeu vidéo. C’est donc avec une curiosité non feinte que j’ai dévoré « games stories », un numéro hors série du magazine « Trois couleurs ».

Sauf que ce titre vendeur ne reflète pas vraiment le contenu. Plus que l’histoire du jeu vidéo, « games stories » est un patchwork tantôt poétique et tantôt anarchique de récits de joueurs et d’anecdotes en tout genre. Pour tout dire, j’ai parfois eu du mal à discerner un fil conducteur à cet ouvrage imposant (130 pages). Un historique du jeu vidéo y côtoie un test de Carmageddon, une galerie de photo « space invaders », un récit de la quête vers la nudité de Lara Croft ou encore des playmates tirés des derniers jeux de Rockstar.

Ce contenu déroutant n’en est pour autant pas du tout inintéressant, bien au contraire. La quasi totalité des articles est de très belle facture et les illustrations sont splendides. De plus, « games stories » vaut le détour rien que pour les superbes portraits de Robbie Cooper, ou les œuvres minimalistes de Franck Russo.

Un excellent ouvrage pour tout les mordus de la culture vidéo-ludique. Mais attention à ne pas se faire berner par le titre. Les lecteurs attendant un aspect encyclopédique du jeu vidéo risquent en effet de ne pas s’y retrouver.

Games Stories, en vente dans toutes les bonnes librairies pour 6€90.

2 COMMENTAIRES

  1. Je me suis laissé tenter après avoir vu ton article. J’ai pas beaucoup avancé mais ce que j’ai lu était assez intéressant pour l’instant. Je viendrais te demander des comptes si ça s’avère moisi au final :p

Laisser un commentaire