Jappeloup

Un film dans le milieu du hippisme écrit et joué par Guillaume Canet, mission parfaite pour mon envoyée très spéciale !

Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.

L’Homme et l’Animal

Par Johanna, l’envoyée très spéciale :

Plongé au cœur des 80’s dans un univers équestre passionnant bien dépeint, ce film touche par la vérité des émotions reçues tant sur le plan humain qu’animal. L’importance de la relation magique entre l’Homme et l’Animal, la beauté majestueuse du cheval et la puissance des liens familiaux sont mises à l’honneur.

La véracité de ce témoignage et du jeu des acteurs apportent une force émotionnelle rare, qui fait qu’on ne peut qu’être touché. Soit par l’intensité des relations humaines, le sacrifice d’un père pour son fils, les tournants professionnels, les choix de vie, la passion du cheval (sa force, sa beauté, sa justesse), le respect de l’animal, l’attachement de l’Homme à l’Animal, la valeur (ou pas !) des sentiments ou les codes et l’univers de la compétition équestre.

Je retiens de Jappeloup une multitude d’émotions qui font encore résonance en moi. J’ai passé un très agréable moment, extrêmement touchant, grâce à la justesse des acteurs et du prisme du rapport Homme/Animal.

Jappeloup, un film de Christian Duguay au cinéma le 13 Mars 2013.

Avec : Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil, Lou de Laâge, Tchéky Karyo, Jacques Higelin, Marie Bunel, Joël Dupuch, Fred Epaud, Arnaud Henriet et avec la participation exceptionnelle de Donald Sutherland.

Scénario, Adaptation et Dialogues de Guillaume Canet.

Librement inspiré de la vie et du parcours sportif de Pierre Durand et de son cheval Jappeloup.