Le guide de l’achat malin : 1ere partie

0

La crise économique fait rage, et il est souvent difficile d’acheter des jeux-vidéos, surtout lorsque le prix atteint jusqu’à 70€ l’unité. Fil@ire vous propose donc son guide de l’achat malin, décomposé en 2 parties.

Pour cette première partie, intéressons-nous au marché de l’occasion ainsi qu’aux gammes « Budget » ou « Classics ».

Un marché de l’occasion très important

Un jeu vidéo ne s’achète pas forcément entièrement neuf. Comme beaucoup d’autres produits, il est possible de se procurer ce que l’on convoite sur le marché de l’occasion. Les moyens sont nombreux (sites internet, magasins spécialisés…), et même si la revente de jeu est normalement interdite, elle est tolérée par les éditeurs.

Vous pouvez trouver d’occasion quantité de titres, récents ou non, pour l’intégralité des consoles de jeu. Certaines enseignes (Micromania par exemple), offrent même une garantie : en cas de disque défectueux, vous pourrez le rendre et procéder à un échange.

Si le marché de l’occasion semble attirant, prudence tout de même. Les pièges sont nombreux, et certains achats ne sont pas forcément aussi intéressants qu’ils le laissent paraitre.

Tout d’abord, n’espérez pas trouver en occasion un jeu qui vient juste de sortir. Il faudra attendre que les premiers acheteurs aient terminé le jeu, et le mettent en vente. Ce délai peut atteindre entre 1 et 3 mois.

Ensuite, le prix n’est pas toujours attractif. En effet, les jeux « récents » peuvent être vendus jusqu’à 55€ en occasion. C’est presque le prix du jeu neuf, le risque en plus d’avoir un produit légèrement détérioré (notice du jeu écorné, boite cassée…). Faites d’ailleurs très attention, car certains jeux un peu plus anciens sont parfois vendus plus cher en occasion, que neuf sur internet. Avant d’acheter un jeu d’occasion, ayez toujours en tête son prix actuel neuf, pour éviter une très mauvaise affaire.

Enfin, assurez-vous de la qualité du produit. Les disques sont fragiles, et des rayures peuvent apparaitre. Plus un disque a été utilisé, et plus le risque qu’il soit abimé est grand. Il faut donc bien vérifier que la surface du disque est impeccable avant d’acheter.

Gammes « Budget » et « Classics »

Une autre manière d’acheter des jeux moins cher est de faire la chasse aux bonnes affaires. Il n’est en effet pas rare de trouver des jeux neufs à moins de 30€. Attention tout de même, cela peut être une excellente affaire comme une très mauvaise.

Pour chaque machine (excepté peut-être les consoles Nintendo), les constructeurs ont mis en place une gamme appelée « Budget » ou « Classics ». Le principe est le suivant : si un jeu s’est très bien vendu, il est réédité l’année suivante et vendu à un prix très doux. C’est une aubaine, car vous avez ainsi la quasi-certitude de tomber sur un excellent jeu, et pour un prix vraiment petit. Par exemple, Uncharted Drake Fortune, un jeu d’aventure sur Playstation 3, est vendu 24€90 ! De quoi agrandir sa collection avec des jeux de qualité sans dépenser 70€ par titre. En revanche, par principe, vous ne trouverez à ce prix que des jeux anciens d’au moins un an. Inutile d’espérer le dernier hit à la mode à ce prix là. Et petit désagrément pour les collectionneurs, les pochettes des titres en édition « Budget » sont souvent incroyablement moches !

Faites la chasse aux petits prix !

Autre possibilité : profiter des déstockage des grandes surfaces. Un hypermarché commande ses jeux en grande quantité. Au bout d’un certain temps, afin d’écouler le stock, il n’est pas rare qu’il casse les prix afin d’éviter les invendus. On peut alors trouver des titres à 19€ voire même à 9€ l’unité ! Sauf que cette fois-ci, la qualité n’est pas assurée.

2 cas de figures peuvent se présenter. Il peut s’agir tout simplement d’un mauvais jeu, qui s’est très mal vendu. Et même à 9€, un mauvais jeu reste un mauvais jeu, à fuir comme la peste. Mais il peut aussi s’agir d’un excellent jeu. L’hypermarché, sachant que ce titre allait beaucoup se vendre, a commandé un petit peu trop de stock, et se doit quelques mois plus tard de l’écouler.

Prudence donc, et achetez en connaissance de cause. En règle générale de toute façon, évitez l’achat impulsif, et renseignez-vous avant d’acheter un jeu vidéo. Dans un prochain article, nous verrons qu’il est possible de faire de bien meilleures affaires encore, en achetant ses jeux à l’étranger.

Laisser un commentaire