Le jeu vidéo investit le monde de l’entreprise

1

Au début, on croyait que les jeux vidéos étaient comme les petits écoliers de LU, que pour les enfants. Mais non, il n’y a pas d’âge pour jouer.

Aujourd’hui, avec les nouvelles consoles, même les parents s’y mettent. En effet, elles proposent des jeux adaptés aux neurones vieillissants et à la vigueur déclinante. Tout cela permet de passer de merveilleux moments en famille, tous ensemble.
Alors quand on nous parle de jeu sérieux, la question est « quoi c’est ? ».

En d’autres termes, quel concept alambiqué se cache derrière ce subtile oxymore ?

Le serious game a une trentaine d’années

Le serious game, littéralement « jeu sérieux », voit le jour dans les années 1970. Ses parents, les pays anglo saxons, ont été les premiers à croire en lui et donc à investir. Ses domaines de prédilection ont d’abord été l’éducation, l’armée, la santé. Ensuite, il s’est ouvert aux autres secteurs.

L’apparition du serious game en France, entre 2003 et 2005, est très récente. Aujourd’hui, presque la moitié des entreprises du CAC40 ont franchi le pas.

Le jeu vidéo au service des professionnels

Oui d’accord, c’est bien. Mais le serious game c’est quoi alors ?

Le principe est de mettre le jeu vidéo au service de l’entreprise et des pouvoirs publics (CCI, fédération des travaux publics…).

Mais ça n’est pas un simple jeu vidéo. Pour faire un bon serious game, prenez un jeu vidéo et intégrez un scenario pédagogique… tada !! De ce mélange, vous pourrez obtenir un outil de formation personnalisée, un instrument de communication… On compte avant tout sur la capacité du jeu à diffuser un message.

Le serious game comme outil de formation permet d’avoir une méthode moins scolaire et moins rébarbative que de lire un manuel de quelques centaines de pages. Entre jeu et e-learning, il peut permettre de développer des compétences utiles dans le management, la vente ou la relation client. Le jeu peut alors prendre la forme d’une simulation avec un client virtuel où l’on peut élaborer des stratégies… On a alors une mise en pratique concrète, mesurant un impact direct sur le terrain. Dans ce cas, le serious game reconstitue une réalité professionnelle.

Il peut également permettre de développer, contrôler et valider des connaissances.

Dans tous les cas, le serious game permet d’être acteur de sa propre formation. De part son coté virtuel il évite le jugement des autres et augmente la confiance en soi. Sans compter qu’il permet d’avancer à son rythme, sans contrainte.

Le serious game peut également sortir du cadre strict de l’entreprise en devenant une stratégie de communication. C’est le cas pour la BNP, dont un serious game initialement créé pour les nouveaux employés, a été mis en ligne sur la toile.

L’entreprise cherche alors à accroître sa notoriété, à être plus visible dans le monde. Le serious game contribue ainsi à l’image de l’entreprise.

Dans ce dernier cas la frontière entre serious game et advergame (jeu publicitaire) devient floue. L’advergame est cependant davantage tourné vers la promotion d’une marque, pour familiariser un client avec des produits, faciliter la présentation d’un catalogue…

Quelques exemples concrets en vrac :

Créer une banque dans une cité orbitale (Bnp), protéger la planète d’une pluie d’astéroïdes (Thalès), convaincre des clients virtuels, remeubler le bureau ovale (Ikéa), sensibiliser le personnel travaillant sur les chantiers, simulation à travers des mises en situations réelles (négociation, entretien d’évaluation annuel, accueil téléphonique, animation de réunion)…

Le gros inconvénient : le prix

Alors où il est le problème ?

Et bien c’est comme les super promo inexpliquées, on se dit « c’est pas normal, y a un truc qui cloche »… Le gros problème du serious game, qui fait obstacle à son ascension c’est… son prix ! Il faut compter entre 50 000€ et 500 000€ selon la complexité du jeu, d’après certaines sources.

A ce stade, ce n’est plus une fourchette de prix mais un râteau !

En savoir plus

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Bravo pour cet article, très bonne définition d’un serious game!
    Je vous invite également à visiter mon blog http://www.jeuxserieux.fr. Vous pourrez y retrouver des exemples de jeux par catégories ainsi que toute l’actualité du serious game.

    Nadya

Laisser un commentaire