Football Manager 2010

2

Best seller depuis sa création, Football Manager 2010 revient pour une nouvelle saison. Placé sur un piédestal par la critique et les fans, Football Manager est clairement la référence du jeu de management footballistique.

Mais ce nouvel opus amène-t’il quelque chose de nouveau ? Décryptage.

1 – Football Manager 2010 est un jeu de management d’un club de Football

Depuis ses débuts, Football Manager est présent sur PC. Quelques essais ont été menés sur console (notamment Xbox et PSP) mais c’est sur PC et MAC que le jeu prends tout son sens.

Essentiellement destiné aux véritables fans de football, Football Manager est réputé pour sa base de données absolument gigantesque ! Le club anglais d’Everton, a d’ailleurs un partenariat officiel avec SI Games pour avoir un accès à la base de données brute de Football Manager et l’utiliser pour ses véritables transferts de joueurs.

Contrairement aux autres jeux de la catégorie c’est l’aspect sportif qui prime dans Football Manager. Le jeu se concentre autour de 3 grands piliers: le recrutement, la tactique et l’entraînement.

2 – Un jeu tout public

Football Manager 2010 est classifié 3+ par le système PEGI. Néanmoins, la complexité des tactiques à mettre en œuvre ou les choix judicieux du recrutement demanderont tout de même un minimum de réflexion. De plus, l’interface est austère, rendant le jeu inaccessible à des enfants trop jeunes.

Enfin, rappelons tout de même que Football Manager est un jeu très chronophage et qu’à ce titre une bonne surveillance du temps de jeu de vos enfants s’impose.

3 – Un objectif : devenir le plus grand entraîneur de l’histoire

En prenant possession d’un club, parmi ceux disponibles dans les 51 pays du jeu, ou d’une sélection, un seul objectif conduira votre carrière de manager : prendre la première place au panthéon du football. Cela passe par de nombreuses victoires, des trophées, des accessions en divisions supérieures…

Mais tout cela n’est possible qu’à une condition : trouver la meilleure tactique possible en fonction de votre effectif. C’est en effet ce subtil équilibre qui permettra à l’équipe d’enchaîner les victoires, les exploits et faire grossir votre CV. Car c’est bien toute une gestion de carrière qui se mène dans Football Manager. Il est possible de commencer dans les bas fonds de la 2e division régionale anglaise, puis de se rendre dans des clubs de plus en plus huppés à travers le monde pour accrocher un maximum d’expérience. Mais vous pouvez tout simplement prendre le club de vos rêves dès le début du jeu et tenter de vous y maintenir contre vents et marées.

4 – Un jeu plein et ouvert

Si Football Manager existe depuis 17 ans et a été l’an passé le jeu le plus vendu durant 22 semaines en Angleterre ce n’est pas par hasard, et la version de cette année devrait égaler voire battre ce record. De nombreuses fonctionnalités ou amélioration ont été apportées au jeu, principalement autour de l’interface graphique. Celle-ci avait été restructurée pour la sortie de Championship Manager 3, il y a de cela 10 ans. Depuis, elle n’avait subie que quelques petites retouches, mais cette année c’est une structure toute neuve qui apporte au jeu un confort d’utilisation bien plus grand.

Autre grande évolution : la retransmission en 3D des matchs. Si celle-ci existait déjà dans le précédent opus de Football Manager, c’est dans cette version 2010 qu’elle prend tout son sens.

Mais la grande nouveauté de ce Football Manager 2010 c’est incontestablement le « créateur » de tactiques personnalisés. Dans les versions précédentes, la gestion de la tactique était un peu archaïque. En effet, il fallait repositionner les joueurs sur le terrain, leur indiquer toutes leurs consignes (types de passe, pressing, position, types de frappes, décrochage…). Le créateur permet de simplifier cela via différents rôles, très bien expliqués, permettant de choisir en un seul click si l’ailier est un milieu latéral qui restera prudent et fera les efforts défensifs, ou bien un attaquant intérieur, multipliant les courses en repiquant dans l’axe… Les puristes pourront tout de même peaufiner leurs réglages, « à l’ancienne ».

Autre nouveauté donnant au jeu une durée de vie infinie: la possibilité de créer ses propres championnats ou coupes… Il existe par exemple sur un site internet une « update Normande » permettant de jouer avec des clubs 4e division de district… Plus de limites à la création !

5 – La référence pour encore longtemps

Football Manager est addictif tant les différentes possibilités de faire grandir un club sont infinies, que ce soit par la création de la tactique, le recrutement, la précision avec laquelle doivent être réglés les entraînements ou même les relations avec les autres entraîneurs. C’est une véritable émotion que de se retrouver pour la première fois sur le banc, tout d’abord durant les matchs amicaux, mais ensuite en compétition officielle. « Ma composition est elle la meilleure ? Vais-je réussir à contrer tel adversaire ? » Telles seront les questions que vous vous poserez avant le match.

Durant celui-ci, il est possible d’interagir depuis le banc en demandant aux joueurs d’être plus agressifs, de défendre plus bas, de déborder, de faire le pressing… Bref de se prendre pour Paul Le Guen ou Luis Fernandez (à chacun son style) !

2 COMMENTAIRES

  1. Franchement, des heures et des heures ! Pas mal ce jeu, je dirais néanmoins que le jeu devient d’une complexité folle, c’est vrai qu’il cadre plus avec la réalité.

    Par contre, un gros défaut néanmoins qui rend au contraire le jeu trop facile, il suffit de vendre toute son équipe en prétant attention à avoir l’argent de suite ou sur 12 mois max et de racheter des joueurs en payant sur 48 mois, il n’y a qu’un quart alors de l’investissment qui est décompté de l’achat. Avec ça, avec Paris, j’avais dans mon équipe dès la première année : Gourcuff, Ben Arfa, Akinfeev, etc… On gagne alors le championnat facile.

  2. Je parle aux dames (qui n’aiment pas ce genre de jeu) pour leur dire d’acheter Football Manager 10 à leur mari ou compagnon. Elle pourront avoir des heures de tranquillité grâce à ce jeu.
    N’est-ce pas Steph ? 😀

Laisser un commentaire