Gran Turismo PSP

0

Alors que le jeu est annoncé depuis 2004, Gran Turismo PSP arrive enfin sur la console portable de Sony. 

Que se cache donc derrière ce jeu, qui se proclame lui-même comme « The real driving simulator » ?

1 – Gran Turismo PSP est une simulation automobile

Gran Turismo est une série référence dans le genre de la simulation automobile. Le 1er épisode est sorti en 1997 sur Playstation. Le 5e épisode (Gran Turismo 5) est attendu pour l’année prochaine, exclusivement sur PS3.
Gran Turismo PSP est la première incursion de la série sur console portable. Annoncé depuis des années, le jeu est disponible depuis le 1er octobre, exclusivement sur PSP.

2 – Le jeu est accessible à tout public

Gran Turismo PSP est classifié 3+ par le système PEGI. Le jeu est donc accessible à tout public, y-compris les jeunes enfants.
Attention tout de même, le jeu est axé simulation, et est donc relativement difficile. Un enfant trop jeune risque de ne pas assimiler les techniques de conduite, et pourrait en conséquence se décourager rapidement.

3 – « The real driving simulator »

Gran Turismo se définit lui-même comme une simulation de conduite automobile plutôt qu’un jeu vidéo ordinaire. C’est certes pompeux, mais assez significatif du gameplay particulier de la série. Très loin d’un jeu d’arcade, Gran Turismo PSP est exigeant. Un freinage un peu trop tardif, une trajectoire un peu imprécise, et c’est la sortie de route immédiate.

4 – Un nombre de voitures impressionnant

Les amoureux des voitures seront comblés, Gran Turismo PSP offre un catalogue simplement ahurissant. En effet, 35 circuits et 800 véhicules environ sont disponibles. De quoi occuper les collectionneurs un bon moment !
Il est également possible de jouer aux apprentis mécaniciens, en modifiant les réglages de la quasi-totalité de ces voitures.

5 – Des absences remarquées

Si Gran Turismo PSP reste fidèle à la série, de par sa conduite exigeante, il se permet également un oubli impardonnable. En effet, le mode carrière, morceau emblématique de la série des Gran Turismo, est absent de Gran Turismo PSP. Seuls des défis et des courses libres sont au programme.
De plus, la gestion des dégâts n’est pas prise en compte. Percutez un mur à 250 km/h, votre voiture se contentera de « rebondir », le choc ne rayant même pas la peinture. Un manque de réalisme incroyable pour un jeu qui se définit comme une simulation.

Laisser un commentaire