FEZ

5

Ah, la folie du « jeu indépendant ». Le milieu du jeu vidéo ne jure plus que par ce qui est devenu un véritable label, fantasmant sans doute sur l’image dépassée du créateur génial codant seul dans son garage pour offrir au peuple le jeu ultime. Si vous me lisez régulièrement, vous savez déjà que déteste toute cette « hype » autour du jeu indépendant. Du coup, lorsque je m’aventure à dire du bien d’un jeu de cette mouvance, c’est qu’il doit être vraiment très bon ! C’est le cas de FEZ.

Oui, FEZ est un titre qui a surfé sur la vague du jeu indépendant, glanant plusieurs récompenses sans être complètement finalisé. Après un développement de plus de 4 ans, son arrivée récente sur le Xbox Live Arcade permet donc enfin de se faire une idée précise sur ce jeu annoncé, comme tant d’autres, génial-visionnaire-féérique-enchanteur-addictif-immense-tropmégacool (rayez la mention inutile).

Rubikub

FEZ nous présente l’histoire de Gomez, petit personnage en 2D vivant dans un monde en 2D, complètement plat. Jusqu’au jour ou un étrange chapeau lui ouvre bien d’autres perspectives : la 3D. En effet, en appuyant sur une gâchette, vous pouvez « faire tourner » le monde à 90 degrés. Si vous avez joué à Paper Mario, alors vous comprenez le principe. Sinon, même si le concept est difficile à expliquer, il est très facile à appréhender pad en main.
Gomez va ainsi parcourir un monde, gigantesque, à la recherche de 32 cubes dorés, qu’il collectera fragment par fragment.

D’apparence FEZ est donc un jeu de plateforme, certes ingénieux, mais plutôt classique. Ingénieux car la rotation de l’environnement permet de débloquer certaines situations. En effet, une plateforme semblant très éloigné peut se retrouver très proche après une petite rotation. Ce système, couplé à un level design délicieusement pensé rends le gameplay doux et agréable. De plus, l’absence totale de temps imposé, d’ennemis et de mort (en cas de chute, vous reprenez instantanément le jeu à l’endroit de votre dernier saut) facilite la progression.

Des neurones en pixel art

Mais plus qu’un jeu de plateforme, FEZ est un jeu à tiroir, un jeu à énigmes. Une première lecture du jeu est assez simple, chaque niveau regorge de fragments de cube et propose des portes ouvrant sur d’autres niveaux, eux même offrant des portes… Un monde tentaculaire dans lequel on se perd avec bonheur, cherchant à avancer sans revenir en arrière. Cette première traversée assez courte (4-5 heures) permet de finir le jeu à 100% en récoltant 32 cubes. C’était chouette, je me suis amusé, game over. Vraiment ?

Non, FEZ ne se termine pas à 100% en 5 heures de jeu. Car en plus des 32 cubes dorés, il existe 32 « anti » cubes, sombres, collecté suite à la résolution d’énigmes plus ou moins ardues. Et cette seconde lecture du jeu peut rendre complètement fou. Oubliez la facilité des premières heures de jeu, car FEZ propose des énigmes, des vraies, des mystérieuses, des tordues. Pour vous donner une petite idée, sachez qu’il vous faudra vous équiper d’un petit bloc notes pour noter les indices disséminés partout, vraiment partout. Sachez que FEZ propose un alphabet codé. Sachez que certaines pièces contiennent des QR Code à décoder à l’aide de votre téléphone portable ! Sachez que certaines portes ne s’ouvriront qu’à certaines heures de la journée !!!!

Sous des allures de jeu de plateforme mignonnet au design volontairement old-school se cache un des plus grands jeux à énigme des dernières années. Accessible et facile dans sa première partie, FEZ peut rendre fou les perfectionnistes, allant jusqu’à vous pourrir une soirée pour résoudre une seule énigme. Une vraie réussite, vendu qui plus est à 800 MS Points (environ 10€). FEZ souffre par compte d’un défaut majeur : être sorti quasiment en même temps que Trials Évolution.

Ma note : 9/10
Jeu disponible exclusivement sur Xbox 360, en téléchargement uniquement. Merci à Xbox pour l’envoi d’une version de test.
Prix : 800 MS Points (environ 10€)

5 COMMENTAIRES

  1. Fez mon coup de coeur de l’année!!! Un jeu qui me rappelle mon amstrad cpc 464 auquel je joue sur ma ps4 ultra puissante à 400 boules!!! Un rêve de vieux bobo qui se réalise!!! Vive la vie geek for ever!!!

  2. Ah ben pas de bol petit, mais en ce moment c’est la fête sur le XBLA, et beaucoup de jeux valent le détour. Et dire qu’aujourd’hui je vais encore te parler d’un jeu qui te fera je pense claquer des points… 😉

  3. Juste pour dire que tu fais chier 🙂 … j’ai quelques points en stock … et du coup je sens que très rapidement je vais en avoir en moins pffff

    Dorénavant tu ne fera des tests que sur des jeux que je n’aime pas ou que j’ai déjà nah 🙂

Laisser un commentaire