Minecraft

13

J’aurais tenu 3 ans, mais j’ai succombé. Pire, j’ai entrainé dans ma chute ma femme et ma fille. Pourtant, alors qu’il me fait de l’œil depuis 2009, je tenais bon, accroché à mes certitudes, droit comme un I, le repoussant d’un simple revers de la main. Mais son arrivée sur le Xbox Live Arcade aura été le coup fatal. Je suis faible, j’ai plongé dans l’univers de Minecraft !

Minecraft est un jeu bac à sable comme il en existe maintenant des centaines. Ici pas d’histoire, de cinématique ou de graphismes éblouissants. Juste un objectif : survivre et améliorer son quotidien. Le principe de Minecraft est assez simple : sans savoir pourquoi, vous êtes largué au beau milieu d’un immense territoire à première vue idyllique, peuplé de poules, moutons ou cochons. Mais à la tombée de la nuit, des araignées tueuses et des zombies errent et n’hésiteront pas à vous dévorer vivant !

Heureusement, vous êtes incroyablement bricoleur, et vous êtes capable de modifier le terrain qui vous entoure. Dans l’urgence de vous bâtir un abri de fortune pour votre première nuit, vous voilà à mains nues en train de couper du bois (sisi c’est possible…), de creuser la terre et le sable de ce monde cubique. Comme chaque bloc récupéré est utilisable, vous pouvez très vite vous confectionner une petite grotte fermée, histoire de passer votre première nuit blanche sans risquer la mort.

Avec un bout de bois, je construirais un four à micro-ondes !

Mais dans Minecraft, il y a craft ! Et votre personnage est un véritable Mc Gyver du jeu vidéo ! Vous avez récupéré du bois à mains nues ? Et bien transformez le donc en planches. Et avec ces planches, construisez donc un atelier afin de concevoir vos premiers outils et vos premières structures complexes. Vous êtes maintenant équipé d’une pioche ? Alors allez-donc miner un peu quelques rochers afin de construire un four. Un peu de sable, du bois comme combustible, et vous venez de créer vos premiers blocs de verre ! Je m’arrête là, je pense que vous avez compris le principe.

Sur un concept incroyablement simpliste (creuser, fabriquer, survivre), Minecraft a réussi à se muer en ode à l’imagination. Car si Minecraft ne propose aucune histoire, c’est bien pour laisser libre cours à votre esprit créatif. Partir de rien, et réussir à se créer un petit village bâti de toutes pièces, avec un système de métro à plusieurs stations arrivant jusqu’à votre mine contenant une dizaine de galeries, tout en faisant pousser votre canne à sucre pour confectionner de délicieux gâteaux, voilà à quoi ressemble une loooongue partie. Addictif, chronophage, jouissif.

Une vie de famille dans un monde cubique

Étonnant au premier abord, le parti pris graphique étonne par son étonnante justesse. Ce monde cubique a vraiment été pensé pour le gameplay si particulier du titre, et bien que je ne sois pas un fan absolu du pixel-art (à la différence de Madame…), je trouve que les mondes ont vraiment belle allure. Une franche réussite.

Cerise sur ce délicieux gâteau, Minecraft est jouable à plusieurs via le Xbox Live, et à 4 en local via écran partagé. Le petit plus qui a permis à toute la famille de profiter du titre, chacun vaguant à ses occupations préférées pour se mettre au service de la collectivité. Il fallait nous voir ! Moi en train de creuser et de miner pour apporter suffisamment de ressources, Barbara en train de s’adonner à son passe-temps favori (la création de maisons), et Florence courant après les poules et les cochons pour ramener des œufs et de la viande.

Facile d’accès tout en offrant une richesse inimaginable, Minecraft est un véritable bijou pour les bâtisseurs en herbe. Semblable à une énorme boite de Lego, le monde qui vous est proposé vous offrira des heures et des heures de création et d’exploration. Attention toutefois, les joueurs en manque d’imagination pourraient bien s’y ennuyer très vite, vu qu’il n’y a aucun but précis à atteindre.

Ma note : 9/10
Jeu disponible sur PC, Xbox 360, iOS et Android. Version testée : Xbox 360. Merci à Xbox pour l’envoi d’une version de test.
Prix : 1600 MS Points (environ 20€)

13 COMMENTAIRES

    • A 7 ans, il pourrait avoir légèrement peur des attaques de nuit « par derrière ». Mais tout dépend de son caractère. S’il se sent en confiance, je pense qu’il n’y aura pas de soucis particuliers.

    • Bonjour Marilyne.
      Florence a un peu plus de 6 ans, et a commencé à jouer un petit peu avec nous. Je pense qu’à partir de cet âge, toute la partie « construction » du jeu est accessible. Par contre, les plus jeunes risquent d’avoir plus de difficultés à se défaire des monstres. Mais à partir de 9-10 ans c’est bon je pense.

  1. Ton blog est kleptomane. Il a dérobé ce que j’avais mis entre guillemets. C’était Triaalllss Evooooo et Marrrriooooo Karrrrrttttt.

  2. T’as déjà essayé de construire une moto ou un kart dans Minecraft ? Tu pourrais ensuite construire une piste et lancer ton bolide en criant ou . On ne sait jamais.

Laisser un commentaire